Yellow (Sub)Marine

P1060363

Non! Ton écran n’est pas mal réglé… Et tes yeux n’ont sans doute aucun problème non plus (m’enfin, je ne suis pas spécialiste alors dans le doute tu ferais mieux de consulter ;) )…

Voici encore une fois des rayures blanches et bleues!!

Ah ça! On ne pourra pas m’accuser de naviguer sauvagement entre les tendances : je suis montée dans le bateau de la marinière je n’en descendrai que si j’ai le mal de mer ou s’il coule! (Et encore! Un bon capitaine n’abandonne jamais son navire ;) ).

Ma dernière marinière ayant pris un petit coup dans le nez à force d’être portée (et aussi, avouons le, à cause d’un séjour prolongé dans le tambour plein d’eau de ma machine à laver… Cette vilaine n’avait plus envie de se vidanger…  Un cycle de lavage de 8h ça n’aide pas trop à préserver la fibre du tissu…) il était temps de sacrifier le deuxième coupon de jersey rayé (le coupon back-up! ;) du jersey de coton/élasthanne trouvé en début d’année chez Mondial Tissus ) pour en coudre une nouvelle.

Bon même si l’idée d’en refaire une totalement identique a traversé mon neurone (j’aimerais toujours avoir une copie de secours des vêtements/accessoires que j’aime vraiment…), j’ai finalement opté pour un autre modèle, un peu plus loose, un peu plus « sportswear » (les guillemets sont indispensables pour signaler toute l’ironie de la chose, moi qui ne fais jamais de sport… :P).

P1060359

J’aime beaucoup les manches raglan. D’abord parce que je trouve ça confortable mais aussi parce qu’elles sont indéniablement plus simples et rapides à coudre que des manches montées!

J’ai lu, je ne sais plus bien où, que ce genre d’emmanchures est à proscrire ABSOLUMENT quand on est dodu et taillé comme une armoire Lorraine (donc, si tu suis bien: comme moi…) mais honnêtement je ne trouve pas que cela me fasse une carrure plus large que d’habitude…

Et quand bien même: ranafout’! :D

Je suis une rebelle. Je m’en fous des listes de Do’s/Don’ts écrites par je ne sais qui. J’ai des épaules de catcheuse et je porte des raglans. Et pis c’est tout. Ca t’en bouche un coin, hein! (hi hi hi)

En fait c’est un patron que j’ai déjà utilisé pour faire mon sweat Bubble. Le modèle de base est le t-shirt n°4 du magazine Ottobre 5/2013 (le magazine le plus rentabilisé de ma collection!). Je l’avais modifié à l’époque pour y incorporer une encolure, des poignets et une bande en bord-côte (je préfère, visuellement parlant, ce genre de finition et en plus je trouve ça plus facile à faire que des ourlets! Décidément je suis une vraie fainéante!! hi hi hi). Cette fois j’ai encore fait quelques changements en modifiant la modification ;) : au lieu de conserver la forme de départ, un peu cintrée, des pièces devant et dos, j’ai tracé une ligne droite qui va de la ligne poitrine jusqu’en bas du t-shirt. Cela donne un résultat un peu flou au niveau de la taille qui me plait bien (et ça facilite aussi le raccord des rayures! ;) ).

En parlant d’alignement, j’ai fait ce que j’ai pu au niveau du raglan, mais vu que la découpe était incurvée, impossible de faire coïncider toutes les rayures! Grrrr… Ca m’a un peu agacé au début, mais finalement à part si je focalise mon attention dessus, ben avec le temps je ne le remarque même plus! Et puis ma petite consolation c’est que le décalage des rayures est symétrique sur les épaules gauche et droite! On trouve du réconfort où on peut! :P

P1060335

Pour changer un peu de mon traditionnel mélange bleu/blanc/rouge, cette fois j’ai choisi du jaune (ouh la la! attention! tu es en train de lire une véritable avant-gardiste du mélange de couleurs! mouah ah ah).

Ce qui est un peu original, c’est que j’ai obtenu mon bord-côte jaune en le teignant à l’aide de la teinture à froid Izink d’Aladine dont je te parlais la semaine dernière. Eh ouais! C’est ce t-shirt mon « vrai » projet! (je t’avais dit que je ne ferai pas un truc tout bariolé avec la teinture! ;) ).

P1060367

En fait, j’ai beaucoup de mal à trouver du bord-côte de couleur par chez moi. Soit il est trop fin, soit il est trop souple, soit il n’est pas en coton et dans tous les cas il n’est jamais de la bonne couleur (surtout quand on le commande sur internet…)! Or il y’a quelques temps j’ai mis la main sur du bord-côte en coton blanc qui a exactement le rendu que j’attendais (et à un prix défiant toute concurrence! ;) ) et immédiatement je me suis dit qu’il serait la solution à tous mes problèmes (…de bord-côtes évidemment, il n’est pas magique à ce point!! ;) ) : il me suffirait juste de le teindre dans la couleur dont j’ai besoin! Puis Créavéa m’a proposé de tester ces fameuses teintures à froid: c’était l’occasion idéale!

J’ai obtenu cette couleur en diluant la teinte jaune Camomille avec de l’eau (1:3 -> 100ml de jaune, 300ml d’eau).

J’ai préalablement découpé les différents morceaux de bord-côte nécessaires à la réalisation du t-shirt, histoire de teindre uniquement la surface utile (c’est la chasse au gaspi! :P ).

Puis j’ai appliqué ma solution au rouleau en mousse, en croisant le plus possible les passages pour éviter de créer des démarcations. Une fois chaque morceau teint, je l’ai épongé à l’aide de cholapin (hi hi hi) (pour absorber le surplus de teinture qui pourrait goutter et créer des différences de nuance) et je l’ai déposé sur un étendoir à linge pour qu’il sèche (j’ai remarqué que les fils de l’étendoir ont laissé une « ombre » sur la teinture là où ils sont en contact avec le tissu; ce n’est visible que sur la face en contact direct… Donc je te conseille de toujours étendre ton tissu teint face visible vers le haut! Par chance, j’ai étendu mes pièces de tissu du bon côté, du coup les traces ne se voient pas puisque mon bord-côte est plié envers contre envers!).

Cette fois je n’ai pas employé ma méthode de barbare (au micro-onde…) car les pièces étaient trop grandes (il aurait fallu les replier sur elles-mêmes pour qu’elles rentrent dans le four et je pense que ça aurait entrainé des différences de teintes aux points de contact…). Une fois le tissu sec, la couleur est fixée au fer à repasser puis les différents morceaux teints sont passés à la machine.

L’assemblage s’effectue ensuite comme si on venait juste de découper les différentes pièces du t-shirt dans le tissu! J’ai utilisé Murdoc, ma surjeteuse, pour faire toutes les coutures « internes » et MACGyver pour les finitions: un point élastique avec la longueur de point au max.

P1060368

J’ai pu constater, après 2 lavages, que la couleur jaune ne file pas et qu’elle ne déteint pas sur le reste du vêtement! Du coup je suis vraiment satisfaite de cet essai et je pense réitérer l’expérience à l’avenir quand j’aurai besoin de bord-côte coloré (ou de biais/passe-poil coloré).

J’espère que ce test, t’aura donné une autre idée d’utilisation des teintures Izink que celles proposées sur le site Aladine… Et si jamais tu tentes l’expérience n’hésite pas à m’en faire part, je suis très curieuse de voir le résultat et de savoir ce que tu en penses!

Bon la prochaine fois pas de teinture, mais par contre il y aura encore un peu de brise marine!!

A bientôt!

18 thoughts on “Yellow (Sub)Marine

  1. Pourquoi on aurait pas le droit aux manches raglan quand on est taillé comme une armoire lorraine ?
    Mais euh !!! Je proteste d’abord !
    Sinon, elle est trop belle cette marinière ! & je ne trouve pas que le mannequin ait une carrure de catcheuse dedans !

  2. Très joli résultat surtout avec les chaussures jaunes: dixit Jean-Claude!
    On a eu la chance de voir ce joli modèle « pour de vrai » et de nos yeux et il faut dire qu’il est au moins aussi beau que sur la photo!

  3. Bravo 1000 fois !
    Ça faisait un peu de temps que je n’étais pas venu te rendre visite !
    Ben je ne suis pas déçue ! Super Ton T-shirt,tes photos, ton message (Comme d’hab, quoi !)
    Comme toi je trouve que les t-shirt raglan sont super confortables.
    Par contre, je désespère de trouver une version pour un tissu classique c’est à dire non étirable.
    J’ai plusieurs tuniques dans cette forme mais c’est un peu coton à copier.
    Et dans les Burda et autres je ne’en trouve qu’avec un lien froncé tout autour de l’encolure (la petite maison dans la prairie, bof ,bof…)
    Bon bref, si tu as un plan je suis preneuse (oh la vilaine !)
    Je t’embrasse bien fort (ne change pas surtout !)

  4. Moi aussi j’aime les manches raglans et je ne trouve pas que ça te désavantage bien au contraire! Et puis il faut bien que les armoires lorraines fassent de la résistance ;) J’adore aussi les marinières et l’ajout du jaune c’est topissime! Bref, j’adore ton blog et ce que tu fais! Et grâce à toi, je vaie me lancer dans la teinture de tissus! Merciiiiiiii

  5. T’as bizen raison en ce qui concerne les manches !!!! Elles sont parfaites sur toi !! a bas le dicktat de la mode……n’importe quoi des forme à proscrire quand on est pas manequin !! Il me font ch….On a encore le droit de porter ce que l’on aime !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>