.

Que la loupiote soit!

Ou “comment utiliser ses guirlandes de Noël le reste de l’année”.

Ben voui! Les pauvres petiotes, enfermées dans le noir pendant 11 mois… Ca ne va pas du tout!!

Moi je suis une grande fan de guirlandes lumineuses. Grande, grande fan! Je préfère taire le nombre de guirlandes qui agrémentent mon intérieur… C’est indécent! ;) La seule chose que je puisse dire c’est que je fais les beaux jours de notre fournisseur d’électricité! ;)

Je crois que j’aime “l’éclairage” de manière générale: lampes, bougies, lampions… Mais les guirlandes ont vraiment un aspect féérique qui m’attire tout particulièrement.

Cette année nous n’avons pas fait de sapin (étant donné qu’on n’était pas là au “moment critique”) du coup j’ai mis un point d’honneur à trouver un moyen de rajouter encore un peu plus de loupiotes dans notre salon pour compenser! :)

C’est là que je me suis rappelée d’une photo que j’avais trouvée sur Pinterest début 2012:

11-21-blueprint.jpg

Juste parfait!

Après m’être procurée une toile vierge de 70x70cm, je me suis donc lancée dans la réalisation d’un tableau similaire en suivant les instructions données sur le site d’origine: Apartment Therapy. Mais… ça a foiré!

Les loupiotes avaient du mal à rester droites une fois collées ce qui fait que la toile avait tendance à gondoler… Pas très jojo… En plus, pour compléter le tableau (mouah ah ah!) avec ma douceur légendaire, en insérant une des lampes dans la toile j’ai réussi à déchirer cette dernière sur environ 5cm… humm humm… Toile de l’enfer: 1, Julie: 0. Pfffff…

Dans un geste de désespoir total j’ai arraché la toile trouée de son cadre (ça soulage…), conservé ce dernier dans un coin et j’ai mis mon neurone en marche histoire de trouver une alternative à la toile (ben voui, j’avais déjà laissé 12€ dans cette histoire, hors de question que j’en rachète une!).

Mon neurone et moi avons donc décidé d’utiliser une planche. Ouaip! Tant pis pour le côté artiste, j’opte pour le côté solide! Et au moins ça ne gondolera plus! ;) (et c’est un peu plus difficile à arracher…).

Et voici ce que ça a donné:

Bon autant vous dire que j’adooooooore mon tableau!!! Hi hi hi hi! (J’ai laissé ma modestie en 2012 ;) ). Par contre je suis bien consciente qu’au niveau des finitions on n’est pas encore au top niveau. Mais bon l’idée est là et comme je pense la décliner à toutes les sauces (loupiote addict on a dit!) j’aurais le temps de m’améliorer.

Comme ça fait un petit bout de temps qu’il n’y a pas eu de DIY par ici, j’ai pris quelques photos du “processus de création” (en 2013 j’ai décidé de me la péter..) pour vous montrer comme ce n’est pas compliqué à faire et que si toi aussi public tu veux un tableau lumineux (solide) tu peux en avoir un facilement!

Dans un esprit récup’ (et parce que je n’aime pas gâcher!) j’ai utilisé le cadre dépouillé de sa toile comme support pour ma planche. Mais évidemment, si vous n’avez pas envie de vous défouler sur une toile vierge avant de vous lancer dans la réalisation de ce tableau vous pouvez juste faire un cadre aux dimensions qui vous conviennent à l’aide de tasseaux de bois (c’est ce que je compte faire pour mes prochains essais! ;) ).

Le choix de la planche est relativement important, moi j’ai utilisé une plaque de copeaux pressés et ce n’est pas vraiment l’idéal: l’aspect final n’est pas lisse et il faut beaucoup de peinture pour recouvrir uniformément la surface étant donné que les copeaux “boivent” la peinture… Mais bon étant donné que j’ai eu ce morceau pour la modique somme de 1€, j’allais pas chipoté!

D’ailleurs voici le bon plan n°1 pour réaliser ce tableau sans vous ruiner: au rayon découpe de votre magasin de bricolage, demandez au vendeur si il n’a pas des chutes de bois! Vous trouverez peut être votre bonheur à moindre coût!

Moi en fait ça m’est tombé tout cuit dans le bec, j’errais au rayon bois afin de trouver le matériau adéquat pour mon projet et le petit monsieur du stand de découpe (sans doute apitoyé par mon air perdu ;) ) m’a demandé si je cherchais des chutes. Je lui ai répondu que non, que je cherchais plutôt un morceau de 70x70cm et d’environ 1cm d’épaisseur (ben oui pour moi 70×70 je ne considère pas ça comme une chute…). Il a été farfouillé dans son atelier et en est ressorti avec un assez grand morceau d’aggloméré en me disant qu’il pouvait me le découper aux bonnes dimensions si ça me convenait. Avant d’accepter je lui ai demandé le prix et il m’a répondu “1€ pour tout”. Bon évidemment à ce prix là je n’allais pas refusé! D’autant plus que dans le rayon juste à côté ils vendaient exactement le même matériau mais aux dimensions “standards” de 60x100cm pour 10€… Une vraie affaire quoi!

D’ailleurs, une petite dédicace si il passe par là (on peut toujours espérer!): Merci beaucoup Monsieur Le Découpeur de Bois du Brico de Waterloo: c’est super gentil de m’avoir fait profiter de ce bon plan, et surtout vous risquez de me revoir très souvent! (Pas de chance! :P).

Bon si vous suivez bien l’histoire, vu qu’on a une planche à la place d’une toile blanche, il faut un peu de peinture pour la rendre présentable. Moi j’ai choisi un blanc cassé (couleur Litchi si je veux être précise… Et mon amour inconditionné pour ce fruit n’a absolument rien à voir avec mon choix ;) ), mais évidemment n’importe quelle couleur, n’importe quel dessin, motif, etc. aurait pu faire l’affaire! C’est ça qui est beau dans le homemade! On fait ce qu’on veut!! hi hi hi

Et là paf! 2ème bon plan: j’ai nommé les échantillons de peinture. Pour ce projet, la surface à peindre est relativement restreinte, par conséquent acheter tout un pot de peinture uniquement pour ça serait un peu du gâchis (à part si vous comptez vous en servir pour autre chose, mais c’est une autre histoire…). Or, si vous regardez bien dans le rayon peinture de votre magasin de bricolage vous allez voir des mini pots ou tubes de peintures (trop mignons! ;) ) d’environ 50 à 100ml vendus entre 1 et 2€ qui permettent de couvrir une surface d’environ 1m2: ils sont théoriquement faits pour tester la peinture en conditions réelles dans votre intérieur ( et je peux vous dire que j’aurais bien fait d’en acheter il y a quelques années avant de me lancer dans la peinture de ma chambre en rose “ballerine” qui s’est avéré être au final un rose “cochon”, pas du tout pareil, non. Pas du tout! ;) ). Ce qui est bien c’est qu’ils sont disponibles en une multitude de coloris des plus flashy ou plus sobres et que donc vous pourrez vous permettre une petite folie colorée sans violenter votre banquier et sans trainer derrière vous un pot de 1L de vert anis ou de bleu lagon jusqu’à la fin des temps. Bon le seul bémol, c’est que ce sont en général des peintures murales donc plutôt satinées ou mates et pas des peintures pour boiseries, mais sincèrement ça fait le job! ;)

Dernier “ingrédient” important (je dirais même primordial quand notre objectif est de faire un tableau lumineux…): la guirlande lumineuse. Alors, alors! Moi à la base j’avais prévu une guirlande à LEDs (pour des histoires de consommation, et de respect de l’environnement, tout ça tout ça) mais en fait il s’est avéré qu’elle était beaucoup trop lumineuse (oui, un comble pour une guirlande lumineuse me direz vous! ;) ) et que regarder le tableau pendant 1 min vous aveuglait pour les 15 suivantes. Donc à bas l’environnement et la facture d’électricité, et vive la lampe à incandescence!! Je suis donc allée me procurer une guirlande blanche tout ce qu’il y a de plus basique à 8€ les 200 lampes. Je n’ai pas percé 200 trous sur la planche (ma petite perceuse aurait rendu l’âme bien avant…) mais il vaut mieux prévoir plus de lampes qu’il n’y a de trous dans le tableau car parfois l’espace entre 2 trous est plus grand que la longueur de fil entre 2 ampoules et par conséquent il y a de la “perte” (je l’ai appris à mes dépens). Bon moi avec mes 200 lampes pour 100 trous j’ai vu un peu large (comme vous pouvez en juger sur la photo de l’envers du décor! ;) ) mais bon comme dit l’adage mieux vaut trop que pas assez! ;)

Donc pour plus de clarté récapitulons le matériel nécessaire pour confectionner le tableau lumineux solide:

- une plaque de bois aux dimensions souhaitées (la choisir plutôt lisse genre contreplaqué ou MDF) (2),

- un cadre en bois de mêmes dimensions que la plaque, d’au moins 4cm d’épaisseur et réalisé à l’aide de tasseaux ou un cadre de récup’ ( il sert de support à la plaque de bois et de cache-misère :) ) (1),

- une guirlande lumineuse (3),

- de la peinture (+ pinceau et/ou rouleau) (4),

- une perceuse avec le foret adéquat (diamètre correspondant à celui des ampoules de la guirlande) (5),

- de la colle à bois et des clous (pour fixer le panneau sur le cadre) (6),

- de la pâte à bois (facultatif, j’en ai utilisé pour lisser les arrêtes de la plaque d’aggloméré) (7).

Et maintenant les différentes étapes à suivre:

Etape 1: On dessine.

A l’aide d’un feutre, marquer l’emplacement  des ampoules sur la plaque de bois. C’est le moment de se laisser aller! ;) Moi j’ai voulu reproduire à peu près le modèle sur lequel j’avais flashé en réalisant une espèce d’explosion de loupiotes, mais vous pouvez aussi faire quelque chose de plus structuré, écrire un message, reproduire un visage… Enfin il n’y a de limites que l’imagination!

Pour ma prochaine création je compte m’inspirer de cette tête de lit lumineuse qu’ont réalisée les filles de A Beautiful Mess (j’adore la police qu’elles ont utilisée pour écrire le mot!) et essayer de réaliser un tableau type enseigne rétro… Faut juste que je dégote une guirlande à ampoules rondes (challenge accepted! ;) )… J’avais terminé mon tableau quand elles ont posté leur article, mais je dois dire que ça me rassure beaucoup quand je vois d’autres personnes avec à peu près les mêmes idées que moi… Je me sens moins seule et surtout je peux me dire que c’était une bonne idée! hi hi hi

Etape 2: On perce.

Ma petite perceuse a souffert! Le foret a noirci, ça sentait le brulé dans tout l’appart, mais j’ai tenu bon et j’ai percé mes 100 trous! :)

Petit conseil pour les novices du trou (lol): percer toujours du même côté de la plaque  et de l’avant (face visible de votre oeuvre) vers l’arrière car le bois va avoir tendance à s’écailler à la sortie du foret (= pas beau) (bon ok! c’est un conseil moisi et très logique mais au moins c’est dit!).

Etape 3: On colle et on cloue.

C’est le moment d’assembler le cadre et la planche trouée. Colle à bois et clous très fins et le tour et joué! :)

Etape 4: On peint.

Bon comme toute personne qui s’intéresse un peu à la déco, on se rappelle des conseils donnés par Valérie et Francky, et croise les couches de peinture sur la plaque pour obtenir un résultat uniforme (moi il m’a fallu 3 couches soit 2 petits pots de peinture de 80ml).

Etape 5: On illumine.

A grand renfort de duct tape on maintient les ampoules en place à l’arrière du cadre.

Etape 6: On contemple.

Il ne reste plus qu’à placer votre oeuvre à un endroit stratégique, à brancher la prise et à laisser la magie opérer! Alors? C’est t’y pas beau??!! :)

 

Bon je termine ce post très court (mouah ah ah) en vous envoyant mes meilleurs voeux de santé, d’amour et de réussite pour cette nouvelle année (oui, oui, je sais! je suis à la bourre! Mais la date limite c’est le 31 janvier donc je suis encore à peu près dans les temps!). Moi j’espère tenir toutes les résolutions que je me suis fixées pour 2013 (ce serait bien la première année!! :P) et qui comptent notamment:

- perdre (durablement!) du poids, résolution n°1 depuis plus de 15 années consécutives! lol

- écrire beaucoup plus régulièrement des articles pour le blog  et ne plus usurper le qualificatif de “daily” ;)

- choisir mes projets tricot/couture beaucoup plus judicieusement (en fonction de ma morphologie, de mes besoins et de mes envies): privilégier la qualité à la quantité!

- m’améliorer en pâtisserie: apprendre les techniques de base et pouvoir maitriser les grands classiques!

Bon évidemment il y en a pleins d’autres! Je suis du genre résolutionniste :) mais bon disons que les 4 sus-citées sont les principales! :)

Allez! On se retrouve très bientôt! Je vous souhaite un bon WE et profitez bien de la neige! :)

5 commentaires pour “Que la loupiote soit!”

    Cool, c’est super sympa, tout à fait le genre de DIY que j’aime…


    wouahou ! trop beauuuuuuu ! moi aussi je suis fan de lumière/loupiotes, je veux une guirlande éléctrique pour mettre dans ma cuisine ! (ça parait ptet bizarre !) et ton diy tombe bien : j’ai offert une super perceuse à mon chéri pour noël, et il a pas encore eu l’occasion de s’en servir (héhé !! le cadeau intéressé en fait). Et sinon j’ai trouvé ta robe “daltonienne” trop chouette du coup quand je suis tombée sur un tissu ressemblant il y a quelques temps, j’ai foncé en pensant à ta robe (ouh la copieuse ! désolée !).
    Bonne année 2012 à toi et ton joli blog !


    Je bosse dans un magasin de bricolage et en effet on a plein de chutes de bois pour pas cher du tout ! Il faut carrément en profiter, cela nous débarrasse.
    L’autre bon plan, ce sont les échantillons de papier peint. Il y a toujours un rouleau ouvert en rayon pour que les clients puissent en découper un morceau et essayer chez eux. C’est le moyen de se faire de nouveaux tableaux pas chers ! Voire même un tableau lumineux comme le tien, en collant le papier avant de percer par exemple.


    @ Bobby: Merci beaucoup! :D Et moi j’aime que tu aimes!! hi hi hi

    @ Aurélie: Ca te dirait qu’on ouvre une confrérie de la loupiote??!! :) Et non une guirlande dans la cuisine ne sonne pas étrange à mes oreilles (tu t’adresses à une personne qui en a une dans ses toilettes donc… :P). Bonne idée la perceuse… faut lui dire que réaliser ce tableau ça lui fera de l’entrainement parce que pour ce projet la précision n’est pas très importante (il peut percer n’importe où sur la planche ce sera joli quand même! ;) ). Les cadeaux intéressés je connais: de mon dernier passage dans un aéroport j’ai rapporté une barre géante de Toblérone à mon copain hi hi hi! (il a vraiment cru pendant, aller…5s!, qu’il allait la manger tout seul! :P mouah ah ah! je suis machiavélique!).
    Je suis vachement flattée que tu aies pensée à ma robe en achetant ton coupon de tissu! Et j’espère que tu m’enverras une photo du résultat!! hi hi hi (oui,oui! je suis une grande curieuse! :P).

    @ Lirbis: Merci beaucoup pour la confirmation pour les chutes de bois! L’avis d’une professionnelle ça fait toujours plus sérieux (je suis pas très crédible quand je parle bricolage! hi hi hi) et merci aussi pour l’autre bon plan que sont les échantillons de papier peint… Je vous laisse je vais faire le plein au Brico du coin! ;)


    OK, je débarque super en retard, mais c’est trop beau !! Je garde l’idée bien précieusement, bravo !