Oslo

P1060886
Début décembre dernier est paru le premier numéro du magazine SeamWork édité par la créatrice de la marque Colette Patterns.

Par curiosité je m’y suis abonnée et pour l’instant je n’ai pas été déçue. Chaque mois en plus d’articles sur un thème précis, on reçoit 2 patrons en version pdf réalisables en quelques heures.

Ce que j’apprécie c’est que les patrons sont disponibles en version « tiles » (format feuilles A4, pour imprimante domestique) ou en version « copyshop » (grand format, à faire imprimer dans un copyshop donc…). Moi je choisis toujours la 2ème solution. Peut être un peu plus onéreuse mais sur le long terme c’est une bonne option (plus facile à stocker car on peut rouler la planche, et comme je ne découpe JAMAIS directement le patron, je peux l’utiliser jusqu’à plus soif! ;) ).

Ce mois-ci par exemple le thème du magazine c’est la lingerie. Il y a donc pleins d’articles très intéressants sur le sujet (les tissus à utiliser, les techniques, etc.) et les patrons d’un soutien-gorge et d’une culotte à télécharger disponibles dans une large gamme de tailles.

Dans le tout premier numéro on pouvait notamment trouver le patron d’un gilet, un peu long, avec un col châle: le gilet Oslo.

Sa légère allure de gilet de pépé (sans doute le col châle…) m’a beaucoup plue, et sa forme basique me laissait présager de nombreuses associations avec d’autres vêtements.

En fait quelques semaines avant la sortie de ce patron j’ai rabattu la dernière maille d’un gilet avec un style semblable mais légèrement plus court. Malheureusement après blocage je me suis retrouvée avec un truc informe et trop grand. J’avais bien réalisé un échantillon, mais j’avais complètement oublié que la laine merino (ici la Big Merino de Drops) était très élastique et qu’elle avait la fâcheuse tendance de se détendre lorsqu’on la lave… Et comme je n’avais pas pensé à laver et bloquer l’échantillon avant de le mesurer… Baaaah….Je pense que tu as compris le problème…

Je n’ai absolument pas eu le courage de le détricoter pour recommencer (c’était mon 3ème projet bleu marine d’affilée… Mes yeux n’en pouvaient plus… Ils vomissaient du bleu marine! ;) ) et donc je l’ai gardé tel quel. Je m’en sers de pelure à la maison ou pour sortir les poubelles! :mrgreen:  Il me tient bien chaud quand je bricole dans mon atelier ou le soir devant la télé mais JAMAIS je ne sortirai avec ça sur le dos! (il faut que je retourne 4 fois le bord des manches avant de voir apparaitre le bout de mes doigts et le col, tricoté en côtes 2/2, n’a pas été relevé avec assez de mailles du coup il remonte de façon hideuse!)

Donc en gros j’ai vécu la sortie du patron Oslo comme un signe des dieux du tricot et de la couture, me faisant comprendre que ce n’était plus la peine de m’en faire pour ce satané gilet et que je pourrais le remplacer plus rapidement que prévu!

P1060907

J’étais tellement emballée par ce patron et surtout convaincue qu’il était un basique à avoir dans sa penderie, que j’en ai cousu 3 comme cadeaux de Noël: un en molleton gris, un en interlock fuchsia et un dernier en lainage fin vert émeraude.

Des 3, le plus agréable à coudre a été celui en molleton bouclé gris et le pire… celui en lainage vert (il était souple, mou et un peu élastique -> un vrai calvaire! Heureusement le résultat était à la hauteur de l’effort!). Par conséquent si tu te lances dans ce patron je te conseille vivement de commencer avec un tissus souple mais ferme comme le molleton histoire de te familiariser avec le patron avant de passer à un tissu moins… docile!

Sur le vert et le fuchsia je n’ai ajouté ni boutons ni boutonnières, la matière et l’épaisseur des tissus ne s’y prêtant pas vraiment.

J’ai réalisé quelques tests de boutonnières sur des chutes de molleton mais le résultat n’était pas du tout convaincant… Même si la boutonnière était bien cousue, au premier passage du bouton elle se détendait, gondolait et restait ainsi… Pas très jojo… J’ai donc choisi de coudre des pressions et des boutons « d’apparat ». Laissant ainsi la personne destinataire du cadeau l’option de les garder ou de les découdre.

P1060903

Une fois le rush des fêtes passé, j’ai pu m’attaquer à MA version! Quelques temps auparavant j’avais dégoté aux Puces du Chien Vert à Bruxelles, un espèce de jersey gratté bleu marine, souple mais avec une bonne tenue, qui semblait être le candidat idéal pour cette réalisation!

Comme j’avais eu le temps de « m’échauffer » sur les 3 versions précédentes, je me suis dit qu’il était temps de corser un peu les choses et j’ai donc décidé de réaliser des boutonnières passepoilées.

J’avais bien potassé le sujet l’année dernière quand je m’étais lancée dans la réalisation d’un manteau (toujours pas terminé… humm humm humm…) et je me rappelais bien du mode opératoire.

Comme je voulais conserver la souplesse du tissu même à ce niveau là, je n’ai rien entoilé du tout (je suis une rebelle! mouah ah ah!) et malgré tout, ça s’est plutôt bien passé même si au final elles ne sont pas parfaitement parfaites ni parfaitement identiques. Mais bon, pour une première sans « petites roulettes », c’est quand même pas trop mal non?

Ah oui! J’ai quand même fait une grooooooosse boulette… Je me suis trompée de côté… Au lieu de mettre les boutonnières à droite je les ai mises à gauche comme pour un gilet d’homme… Si j’avais eu du tissu en rab, j’aurais recommencé… Mais comme ce n’était pas le cas, il a fallu que je me fasse une raison… Ca donnera encore un peu plus l’impression que je l’ai volé à un petit pépé! ;)

Evidemment je pense que j’ai mis plus de temps à réaliser ces 4 boutonnières que tout le reste de l’assemblage. Mais pour être tout à fait honnête, même sans les boutonnières passepoilées, j’ai toujours mis plus de temps que la durée indiquée sur le patron… (escargot powaaaaaaaa!!)

Ca vient surement du fait que je couse chaque couture 2 fois : une première avec MACGyver, et une seconde avec Murdoc pour la finition… Je trouve que c’est plus solide comme ça (en fait plusieurs de mes vêtements cousus uniquement à la surjeteuse ont eu le même problème: un fil de la couture se coupe/ s’accroche (dans la machine à laver ou autre) et c’est toute la couture qui se défait… Et c’est un peu relou à reprendre… Du coup là, même si ça arrive, il y a toujours la couture de secours! :D) et ça évite les accidents de surjeteuse: il suffit de suivre la couture existante!

Sur mon gilet je n’ai fait aucune surpiqures (à part en bas pour l’ourlet) car les coutures aplaties au fer tiennent plutôt bien. Ce n’était pas le cas sur les 3 versions précédentes où elles avaient tendance à rebiquer, du coup pour les maintenir en place j’ai effectué une couture à quelques millimètres de la couture principale (ce n’était pas indiqué dans les instructions).

Une chose est sûre si tu veux vraiment que ton gilet ait belle allure il ne faut pas esquiver l’étape de repassage des coutures! C’est évidemment indispensable sur chaque projet (ce n’est pas pour rien qu’on dit qu’en couture on doit se servir autant d’un fer à repasser que de sa machine à coudre!) mais ici encore plus! Pour dompter les coutures à trois épaisseurs, pour bien aplatir les coutures milieu dos du col ou de celles des épaules. D’ailleurs en parlant des épaules, il ne faut pas oublier de soutenir ces coutures pour ne pas qu’elles se déforment avec le temps sous le poids du tissu! En général on utilise de la laminette (un élastique transparent) mais comme je n’ai jamais réussi à en trouver dans les boutiques près de chez moi, j’utilise un ruban de coton blanc de 5mm de largeur et ça fait très bien l’affaire! Je pense même que sur le long terme ça résiste mieux que la laminette…

J’ai coupé mon gilet en taille XL mais avec le recul la taille L aurait peut-être suffit niveau carrure. Disons que ce n’est pas trop grave, c’est le genre de pièce qui se porte plutôt bien un peu loose, surtout lorsqu’il n’est pas boutonné.

Pour moi le seul petit défaut de ce patron c’est qu’il ne propose pas de poches! Autant pour une robe ou une jupe je ne trouve pas ça indispensable, autant pour un gilet c’est  O-BLI-GA-TOI-REUH! :mrgreen:

Celui là je vais le laisser ainsi (j’ai fait rentrer mes pièces de justesse dans les 2m de mon coupon… il ne me reste même pas de quoi faire des poches!!) mais le prochain je lui rajouterai soit des poches directement dans les coutures de côtés soit des poches « patch » sur l’avant ou à cheval sur les coutures de côtés… Mais en tous cas il me faut des poches!!

Le choix des boutons a été cornélien! J’ai hésité entre des boutons en métal argenté à l’inspiration nautique et ces boutons en cuir tressé (oui oui! c’est du vrai cooouiiir! :D ) que l’on voit plutôt sur des vestes en tweed. Et une fois n’est pas coutume, j’ai délaissé l’esprit « nautique » au profit d’un style plus pépérisant (autant jouer la carte à fond!).

Je vois un certain nombre de tissus de ma réserve transformés en Oslo! Le seul Hic c’est que sa réalisation nécessite quand même un bon métrage (les pièces sont longues!) et que mes coupons ne sont pas forcément assez grands… Snif!

Cependant on peut tout à fait envisager d’en réaliser une version raccourcie (qui serait encore plus ressemblante à mon gilet raté ;) ) nécessitant moins de métrage de tissu et qui serait surement plus facile à caser sous des manteaux mi-longs.

P1060904

Pour l’instant je suis très contente de mon gilet (malgré ses petites imperfections): comme il n’est pas trop épais je vais pouvoir le porter presque toute l’année et sa couleur bleu marine le rend passe partout. J’ai encore un petit doute concernant les boutons, mais je verrai à l’usure et au pire je les changerai (4 boutons ce n’est pas la mort :P ).

Ces derniers temps j’ai cousu pas mal de basiques (t-shirts, leggings…) c’est à la fois motivant (c’est ce que je porte le plus finalement!) et un peu lassant (avec tous les imprimés et toutes les couleurs à ma disposition, je me cantonne à coudre du gris du noir et du marine!! C’est un comble!), mais il faut bien remplacer ceux du commerce qui sont en fin de vie (et comme je n’ai plus trop envie d’aller m’acheter des vêtements chez le suédois ou une autre enseigne de ce type et que parallèlement je ne veux pas non plus lâcher un rein pour un vêtement tout ce qu’il y a de plus standard, eh bien la seule solution c’est de s’y coller!). Je pense que mon prochain Oslo devra être noir car mon seul gilet noir (qui n’est plus vraiment digne de porter ce nom d’ailleurs vu l’ampleur des trous sous les bras! ;) ) se désagrège un peu plus à chaque lavage… Bienvenue dans ma vie glamour! Mouah ah ah!

Sur ces confessions je rends l’antenne! ;)

À bientôt!

Hop hop hop!!! Faux départ! :mrgreen:

J’allais oublier une petite chose… J’ai décidé que, dorénavant, quand je te présenterai un vêtement issu d’un patron que j’utilise pour la première fois, je rajouterai en fin d’article un petit encart avec le résumé de mon avis sur ce-dit patron. Ses points positifs et négatifs (de mon point de vue évidemment), si je le referais ou non, si je te le conseille ou pas, en essayant d’avoir le regard le moins biaisé possible. À terme j’aimerais créer une page sur le blog où tous les patrons que j’ai utilisés (pochettes, indépendants, de magazines…), et mon avis les concernant, seront recensés, histoire de faciliter tes recherches sur le sujet. Mais comme je suis un escargot en couture (et en tricot aussi d’ailleurs!) il y’a fort à parier que la page ne se remplira pas très vite! hi hi hi Mais j’espère quand même ainsi apporter mon petit caillou à l’édifice! ;)


AVIS SUR OSLO – SEAMWORK MAGAZINE

Niveau de difficulté: ♥ ♥

Il y a peu de pièces à décalquer, les explications sont claires (si on comprend l’anglais), je n’ai relevé aucune erreur pour les tailles XS, L et XL (les 3 tailles que j’ai cousues).

Les + :

  • pdf disponible en format copyshop
  • grand éventail de tailles ( XS -> 3XL)
  • modèle classique déclinable dans de nombreuses matières

Les – :

  • pas de poches
  • nécessite un grand métrage de tissu (les pièces sont longues)

Est-ce que je réutiliserai ce patron? Oui, mais en lui rajoutant des poches.

Est-ce que je le conseille à d’autres couturiers? Oui, s’ils ont une surjeteuse (sinon les finitions laisseront à désirer) et s’ils sont capables / ont la volonté de modifier le patron dans le cas où ils aimeraient un gilet avec des poches.


22 thoughts on “Oslo

  1. J’adore ton blog!! Il est vraiment très rafraichissant!! J’essaie de trouver du temps pour coudre et poster, mais j’avoue que j’avance à la vitesse de l’escargot pour les travaux d’aiguilles (tricot ou couture), et pis encore pour en faire des photos (et des belles, en plus!), et les poster…. Alors bravo à toi!!!

    J’ai une question qui peut être un peu hors sujet, mais comme j’aime aussi ta déco, je me lance: tu poses devant une bibliothèque qui est aussi garnie que la mienne. On voudrait en avoir une autre, car les étagères plient sous le poids des livres. La tienne est chouette et a l’air résistante. Peux-tu me donner ton secret? (et le magasin ds lequel tu l’as trouvée?)

    Merci tout plein

    Et à très vite pour te lire
    Bises

  2. Alors aujourd’hui, j’ai une fois de plus été très impressionnée par la qualité et la perfection des finitions. en plus, pour moi, c’est un mystère, parce que je me demande comment on peut arriver à un fini aussi soigné! Du temps de ma « jeunesse »! on trouvait un peu ça en confection mais plus maintenant, c’est dommage et c’est pour ça qu’on l’apprécie tellement dans les créations « Mimolette »!
    Et comme toujours je ne peux pas m’empêcher de dire un mot sur les photos que j’adore. Aujourd’hui, ma préférée est celle ou tu caches le bas de ton visage et ou tu fais pétiller tes beaux yeux comme toi seule sait le faire!
    Quant aux boutons, ils me plaisent bien!

  3. OMG !!! Je l’adore ce gilet! Parce que :
    – il est long
    – il est BLEU foncé !
    – Il a l’air tout doudou !!!!
    – il fait quand même un peu habillé

    Il me fait penser à mon Julia cardigan mais en plus long. Enfin le modèle hein, car je n’ai pas du tout pris le même tissu…
    Je suis également abonnée au magazine de Colette mais je n’imaginais pas ce modèle autrement qu’un truc à porter à la maison! (et comme je porte tout le temps ma robe de chambre en matière toute douce avec capuche de chat…bref tu imagine, le truc indétronable!).
    Mais ta version, bien que casual, est parfaite pour sortir aussi, et traîner au boulot…(humhum).
    Bref, j’adore, j’adore j’ADORE! Et merci pour tous ces détails. C’est une des plus grandes qualités de tes articles : ils sont très complets, on a un vrai avis détaillé sur les patrons (tu ne balances pas juste les photos comme je vois parfois….) et en plus on se marre :-)

    Bises!!!

  4. Je te l’aime bcp tes petites articles et toi :-) Est ce que ce patron est accessible aux débutantes ? il me fait de l’oeil ce gilet mais ma machine à coudre et moi ben, on s’apprivoise tu vois ? :-) Merci de ta réponse en tout cas

    1. Bonjour Mademoiselle Le Paon!
      Merci pour ton gentil message! :)
      Pour moi le patron est accessible aux débutants (il comporte peu de pièces et principalement des coutures droites) par contre il faut vraiment faire attention à ton choix de tissu: il faut quelque chose de « ferme » (qui ne va pas glisser et/ou se déformer quand tu travailles avec) comme par exemple un molleton de coton avec la face intérieur avec des bouclettes (le genre de tissu qu’on utilise pour les joggings ou les sweats). C’est ce type de tissu que j’ai utilisé pour ma toute première version et tout s’est très bien passé! Il se coud avec le point élastique de ta MAC (celui qui ressemble à un éclair). Pour une première version il vaut mieux oublier les tissus mailles fluide ou les lainages tricotés, plus compliqués à manier…
      Pour moi le seul inconvénient de coudre ce gilet uniquement avec une MAC, c’est que les finitions seront moins jolies… Il n’y a qu’avec une surjeteuse que l’on peut obtenir des finitions « comme en magasin »… Mais avec le point de surjet de ta MAC tu peux déjà obtenir quelque chose de correct… Ou bien laisser les bords « à cru » avec le molleton ça ne craint rien!
      Bonne couture et à bientôt!

      1. olala c’est technique quand même :-) Ça me fait pas peur et tu expliques trop bien pour que je ne tentes pas l’affaire :-) ! As tu des conseils pour tracer le patron (si j’ai bien compris tu dois l’imprimer et le retracer sur ton tissu) ? merciiiiiii encore

  5. Très très chouette ce gilet de pépé, et j’adore les boutons en couirrrr! Et sur la deuxième photo où on voit ta tête, un vrai mannequin, bedroom eyes et tout et tout! :-D

    1. AaaaahhHH! Les boutons en couiiir! Hi hi hi! Je regrette presque de ne pas les avoir TOUS pris à l’époque! :mrgreen: Je sens que c’est le genre de boutons indémodables (vu qu’ils sont déjà démodés! mouah ah ah!) que je pourrais utiliser pour des projets répartis sur des décennies… :)
      Et pour les « bedroom eyes » et mes « talents » de mannequin, je me gausse! ;) Gisèle, Kate et les autres, attention j’arriiiiive! hi hi hi
      Merci pour ton message et à tantôt! ;)

  6. Il est top!!! Tu viens de me faire un coup de coeur, je voudrais bien le faire en noir.
    Tu as raison, des poches c’est indispensables! Et puis la forme…un vrai gilet de pépé comme on les aime, dans lesquels on a envie de flâner (enfin moi en tout cas ça me fait cet effet là).
    Il ta va super bien en tout cas, je vais noter tes remarques dans un quoi pour m’en souvenir si je le fais.
    Bon mercredi!

    1. Bonjour Céline!
      À moi aussi le gilet de pépé fait cet effet là! (Bon en vrai je crois que je pourrais flâner dans n’importe quoi! hi hi hi Je suis une glandouilleuse de l’extrême! :D ).
      Comme toi, le prochain sera noir, il faut juste que je trouve le tissu adéquat… J’hésite entre un tissu maille très fine en coton (pour qu’il ressemble vraiment à celui qu’il doit remplacer…) ou un molleton. Bon pour l’instant je n’ai ni l’un ni l’autre dans mon stock… Mais je pense pouvoir remédier à ce problème existentiel (mouah ah ah!) ce WE en allant au Stoffen Spektakel (Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii!! Hein?! Quoi?! Moi excitée??!! Pffff… Nan… À peine! ;) ).
      Merci pour ton message et à bientôt!

  7. bravo Mimolette ! je me tâte encore à l’acheter celui-là, il a l’air assez pratique.. Bien d’accord avec toi pour l’absence de poches : c’est inadmissible pour un gilet de ce style :) En revanche l’idée des poches dans la couture, je ne suis toujours pas convaincue pour les tissus de type maille, je trouve toujours que ça rebique un peu. A voir si ça fait la même chose dans un molleton un peu plus rigide.
    J’aime beaucoup le récap à la fin, et si tu n’y vois pas d’inconvénients, je te vole ton idée ;-)
    Personnellement je n’ai pas eu de problème à l’affichage du diaporama, ça dépend peut-être de la qualité de la connexion…

    1. Salut Sophie!
      Mis à part le manque de poches, le patron est vraiment super (et de plus en plus rapide à réaliser au fur et à mesure des réalisations! ;) ). En ce qui concerne les poches, la première idée qui m’est venue est celle des poches-patch (un rectangle que tu couds sur le gilet terminé et zou!) mais en cherchant des réalisations de ce gilet, j’ai vu que certaines couturières avaient ajouté les poches au niveau des coutures et ça avait l’air d’aller, du coup j’ai noté l’idée! Cependant je suis assez d’accord avec toi, il y’a de fortes chances que ça rebique… Et par conséquent, il vaut peut-être mieux les réserver pour une réalisation avec un tissu dont on est sûr du « comportement »!
      En ce qui concerne le récapitulatif en fin d’article, je n’ai surement pas inventé le concept ;) tu es donc libre de faire la même chose sur ton blog! D’ailleurs, je t’y encourage même! Plus il y aura de personnes qui donnent leur avis sincère sur un patron (en essayant de rester le plus objectif possible: à bas la flatterie et la flagornerie! ;) ) plus les personnes intéressées par ces patrons pourront ce faire une idée juste de ses qualités/défauts! Et tout le monde y gagne!
      Je te souhaite une bonne journée! À bientôt et merci de ta visite!

    1. Coucou Mirou! J’ai transmis le compliment à mon gilet il était très flatté! hi hi hi Merci pour lui! ;)
      En ce qui concerne les sliders, suite à la remarque de Stordigot je les ai modifiés (j’ai séparé les photos portrait et paysage) et ça a résolu le problème! La sautillement de la page au changement de format était effectivement pénible quand on veut lire ou laisser un message! Tout n’est pas encore au point par ici!! ;P
      Bonne journée et à bientôt!

  8. bien sympa la veste .je suis toujours contente de lire vos billets .votre mésaventure avec la laine drops mon dernier pull tricoté en wooly de DMC pareil importable après lavage .j’ai écrit à DMC ils m’ont proposé un remboursement .

    1. Bonsoir Musiktricot!
      Merci pour ton message! ;)
      Merci également pour l’info sur la Wooly de DMC! Cette laine me plaît beaucoup mais je ne l’ai encore jamais testée (son prix me refroidit un peu… Quand on veut réaliser un pull ou un gilet ça chiffre vite!). Du coup vu son prix c’est bien d’être au courant de ce genre de problème AVANT de l’utiliser! ;)
      Et je trouve ça plutôt cool de la part de DMC de t’avoir proposé un remboursement!
      Je ne suis pas sûre que Drops seraient aussi « commerçants »!
      Je te souhaite une bonne soirée! À bientôt!

  9. Merci pour ce modèle et les commentaires. Je trouve que ça a l’air d’un bon basique déclinable dans divers tissus. Le tien est joli ma foi. La carrure paraitra moins large en enroulant un peu plus le col châle, non? En tout cas, j’aime bien cette version marine, ses boutonnières passepoilées et ses boutons intemporels.

    1. Bonsoir Eliflo!
      Je pense en effet que c’est un bon basique (une fois qu’on y a ajouté des poches! ;) )!
      En ce qui concerne l’encolure je n’arrive pas à l’enrouler plus, ça ne tient pas… Du coup j’ai un peu étudié le schéma technique et les photos de présentation et il semble que le col ne se replie qu’à moitié (en fait c’est plutôt logique vu la forme de la pièce d’encolure…) donc il faudra sans doute que je fasse un petit ajustement au niveau de la carrure sur mon prochain essai! (mais bon ça ne va pas m’empêcher de porter celui là! hi hi hi). Merci pour ton commentaire! À bientôt!

  10. Roh, il est trop beau ! J’adore le style pépé de ce gilet ! :)

    Par contre, si je peux me permettre une critique bloguesque, le défilement photos es très chouette mais ô combien énervant. Je m’explique : la page n’arrête pas de « sauter » quand les photos changent (j’imagine que c’est du au format paysage et portrait des photo dans le même diapo) et du coup, ma lecture a été fort entre coupée et je devais rechercher où j’en étais pour finir l’article.

    1. Salut Stordigot! Hi hi hi! Merci pour tes compliments sur mon gilet de pépé!:mrgreen:
      Et merci également pour ta critique bloguesque! Je suis en train de tester les différentes (nouvelles!) fonctionnalités de mon blog et c’est bien de savoir quand quelque chose ne va pas où n’est pas agréable lors de la lecture! Alors merci beaucoup pour ton feedback! Je vais tenter d’y remédier de ce pas! À bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>