J’ai testé: MyBoshi

MyBoshi

Figure-toi qu’il y a quelques temps DMC m’a contactée pour me proposer de tester un de leur nouveau concept: MyBoshi.

Avant de t’en parler plus en détails, il faut quand même que je te dise que c’est la première fois que ce genre d’aventure m’arrive!

Tellement la première fois d’ailleurs, qu’au début quand j’ai lu le mail, j’ai cru qu’on me faisait une blague! (Mon passé d’ado malmenée a vraiment laissé des traces: je ne peux pas croire qu’un truc sympa m’arrive sans qu’il y ait une mauvaise farce qui se cache derrière! lol).

Il a fallu que je reçoive le colis pour bien me rendre compte que c’était vraiment vrai: je suis une testeuse!! Mouah ah ah!!

Bon évidemment, j’espère que tu es convaincu que si on m’avait demandé de tester du fromage ou de la choucroute pour t’en parler sur ce blog, je n’aurais pas accepté!

Toute gourmande et friande de petits cadeaux que je suis, je tiens quand même à respecter une certaine ligne de conduite (pas de hors sujet siouplé! ;) Autant te dire que je croise les doigts pour qu’un jour quelqu’un me propose de tester du tissu ou de la laine comestible! hi hi hi ) et surtout à éviter que mon petit espace de toile ne devienne un énième panneau publicitaire! Je veux que tu puisses continuer à venir par ici l’esprit tranquille en étant sûr que ce que tu y lis correspond 100% à ce que je pense et pas à ce qu’on m’a dit de te raconter!  (Voui, voui! Tu peux avoir confiansssssssssssssssssssssse! ). Non m’sieurs, dames, on n’achète pas la Mimolette! ;) (bon ben si la mimolette ça s’achète… mais tu vois ce que je veux dire??!! :D).

Mais dans le cas de DMC, ça colle plutôt bien à la thématique de mon blog, non?! :) Surtout depuis qu’ils proposent des fils à crocheter/tricoter!

Je connais leurs fils à broder depuis toujours (ma moumine est une brodeuse aguerrie et elle a toujours utilisé les écheveaux de la marque pour réaliser ses ouvrages, et moi j’étais toujours hypnotisée par l’immense gamme de couleurs disponibles!), j’ai utilisé leurs fils à tapisserie (retors mat) pour faire des bracelets brésiliens pratiquement toute ma vie, et l’année dernière je me suis laissée tenter par leur nouveau coton à tricoter (Natura) que j’avais trouvé super doux, très lumineux et pleins de belles couleurs. Bref! Comme DMC existe depuis plus de 250 ans, que c’est le leader mondial sur le marché du fil à broder (cocoricooooo!! :D), si tu as approché de près ou de loin les arts du fil, tu dois aussi avoir des souvenirs de ce genre en relation avec DMC!

Du coup quand ils m’ont proposé de tester un de leur nouveau fil spécialement conçu pour réaliser des bonnets au crochet, ben ma foi j’étais super partante (et étonnée aussi! Je me suis demandée comment ils étaient arrivés jusqu’à mon blog! lol)! Parce que tu me connais, je suis bonnetophile (ça a été mon premier ouvrage en crochet et en tricot, et ça reste surement le genre de pièce que j’aime le plus réaliser!), j’adore le crochet (surtout quand ce n’est pas avec un fil trop fin!!) et j’adore tester de nouvelles qualités de laine! (M’enfin, honnêtement qui n’aime pas, hein??! :) ).

Mais je t’avoue que je n’avais pas entendu parler de MyBoshi avant ça.

Bon en même temps c’est peut être un peu normal parce qu’à l’origine ça s’est développé dans le milieu des sports d’hiver… Et disons que ma conception du sport d’hiver se limite au fait de soulever ma tasse de tisane et de lever le bras pour changer de chaine installée au fond de mon canapé! Hi hi hi!!

Ce sont deux jeunes allemands qui sont à l’origine de MyBoshi.

En 2009, lors d’un échange de moniteurs de ski entre l’Europe et le Japon, ils découvrent le crochet et occupent leurs soirées et leur temps libre en réalisant leurs premiers bonnets colorés qu’ils portent ensuite sur les pistes nippones. Ils vendent par hasard leurs premières créations à des Australiens et, ce qui était à l’origine un moyen d’occuper leur temps libre, va devenir une idée commerciale: ils appellent leur start-up MyBoshi  ce qui signifie « Mon Bonnet » (boshi étant le mot japonais pour « bonnet »).

Si tu veux en savoir un peu plus sur l’histoire de MyBoshi c’est par ici.

Depuis sa création MyBoshi a de plus en plus de fans de tous âges, sportifs ou non, qui voient dans ce concept un moyen de créer un produit unique qui reflète leurs goûts et leur personnalité. Les techniques proposées sont à la portée de tous et permettent d’obtenir un bonnet en moins de 3h: c’est donc une activité très gratifiante pour les débutants comme pour les crocheteurs expérimentés!

Depuis octobre 2013, par l’intermédiaire de DMC, MyBoshi est arrivé en Europe: en boutique et sur leur site internet, ils proposent tout le nécessaire pour réaliser son bonnet personnalisé.

MyBoshi DMC

Dans le colis qu’on m’a fait parvenir il y avait:

- la quantité nécessaire de laine pour réaliser un Boshi (3 pelotes aux couleurs de mon choix)

- un crochet DMC n°6

- le livre MyBoshi 1.0 qui contient notamment les explications de 15 modèles différents ainsi que les notions de base du crochet nécessaires à leur réalisation,

- 4 fiches de modèles supplémentaires,

- des petites étiquettes thermocollantes avec le logo MyBoshi.

Oui, tu peux le dire j’ai été gâtée! ;)

Alors, tout de suite, j’ai adoré le logo MyBoshi! C’est un petit gland avec un bonnet à pompon en guise de cupule!! Trop mignon!! (Et oui! Je n’ai pas honte de le dire: j’aime les glands! :D (même si ça porterait beaucoup moins à controverse si je l’écrivais en anglais!! ;) ).

En ce qui concerne le fil utilisé il est composé à 30% de laine Merino et à 70% d’acrylique. Au toucher c’est très doux, mais bon je te l’accorde on ne peut pas dire que la composition fasse rêver!

Laine MyBoshi Composition

Cependant il faut quand même préciser que pour son usage initial (accessoire pour les sports d’hiver) c’est un mélange idéal car le produit qui en résulte est à la fois chaud, doux et facile d’entretien. La présence d’une majorité d’acrylique fait que, lorsque le bonnet est mouillé, il sèche très rapidement (c’est un sacré plus quand tu passes ta journée sous la neige!) et en plus il est beaucoup moins fragile (pas de risque de feutrage).

Pour moi le réel intérêt de ce fil est sa gamme de couleurs! 36 teintes sont disponibles dont 4 couleurs fluos! (Avec ça impossible de passer inaperçu sur les pistes ou même en-dehors!). Les combinaisons de couleurs et de motifs sont quasi infinies, il n’y a donc aucun risque (théoriquement!) de croiser quelqu’un avec le même bonnet!

MyBoshi DMC détails

En ce qui concerne le livre, il est plutôt agréable à feuilleter. Il est divisé en 2 parties:

- la première partie, qui regroupe toutes les techniques de base du crochet: la réalisation de la chainette, la description de tous les points employés (maille serrée, demi-bride, bride, double bride, maille coulée, bride relief) avec un pas à pas très clair pour chaque , les astuces pour tricoter en rond et pour les changements de couleurs.

Livre MyBoshi 1.0

J’ai trouvé cette partie vraiment bien faite et accessible à tous! J’ai particulièrement apprécié les schémas représentants un échantillon des différents types de mailles et qui indiquent bien à quoi ressemble une maille et où l’on doit piquer le crochet pendant la réalisation. Ca a l’air bête comme ça mais je me souviens que quand j’ai commencé le crochet j’avais beaucoup de mal à déterminer où était la maille et où je devais mettre mon crochet. Grâce à ce chapitre quelqu’un qui n’a jamais eu de crochet entre ses doigts peut apprivoiser les bases de la discipline!

Livre MyBoshi 1.0 closeup

- dans la seconde partie du livre on retrouve les explications des différents modèles en alternance avec l’histoire de MyBoshi: son origine, son développement et les valeurs que les créateurs veulent véhiculer. Il y a 15 modèles exliqués: 1 bonnet péruvien, 2 casquettes, 2 bandeaux, 2 beanies et 8 bonnets « classiques ». Tu peux les voir ici.

MyBoshi les créateurs

Les modèles qui m’ont le plus plu sont les casquettes Tokyo et Saitama ainsi que le bonnet Osaka+1 (la version présentée dans le livre en bordeaux, ivoire et bleu marine est vraiment chouette!). Par contre j’étais un peu déçue de ne pas retrouver les explications des modèles portés par les créateurs (photo ci-dessus) que je trouvais vraiment super beaux (non, non! Les pompons n’y sont pour rien! ;) )… Mais bon en utilisant un modèle de base je pense qu’on peut les reproduire sans trop de problèmes!

MyBoshi exemple de modèle

Grâce à un configurateur, il est possible de simuler des combinaisons de couleurs pour chaque modèle du livre afin de choisir celle que tu préfères avant de te lancer!

Sur le site MyBoshi il y a également plusieurs vidéos disponibles présentant les différentes techniques de base du crochet ainsi que 2 modèles de bonnets gratuits à télécharger (Sakai, qui est surmonté d’un pompon et Yokohama, qui a un motif écailles que j’aime vraiment beaucoup!): pour trouver tout ça il faut se rendre dans l’onglet « mon premier boshi ».

MyBoshi Début du crochetage

Ca a vraiment été cornélien de choisir les couleurs de mes pelotes! Je les aurais bien toutes prises! Et même une fois le mail envoyé j’ai failli à plusieurs reprises en renvoyer un pour modifier ma sélection!!

Au final j’ai choisi deux pelotes en violet (Rèf.163) et une en avocado (Rèf. 115) parce que les couleurs correspondent totalement à celles de la doublure et du lainage du manteau que je suis en train de coudre!

J’ai décidé d’utiliser le modèle Saitama comme base et évidemment (parce que oui! ça va de soi!) je lui ai ajouté un « petit » pompon au sommet!

J’ai sorti le crochet de l’étui,lancé le chronomètre et zou! C’était parti! :)

MyBoshi Crochetage

J’ai suivi les explications sur quelques rangs avant de me rendre vite compte que je crochetais trop serré et que j’allais me retrouver avec un bonnet pour pygmée! Du coup j’ai recommencé en ne tirant pas comme une malade sur la laine et en gardant le poignet souple! ;)

Le fil a une légère tendance à se dédoubler ce qui peut parfois être un peu pénible, car il faut faire attention à bien prendre tous les brins à chaque maille, sinon en cas de détricotage, c’est carnage assuré! J’ai trouvé que par ce côté elle ressemblait beaucoup à la Partner 6 de chez Phildar.

En ce qui concerne le crochet, je l’ai trouvé plus confortable que les crochets « classiques » tout en métal ou tout en plastique mais quand même moins agréable que les crochets ergonomiques Clover ou Tulip.

Cependant le prix n’est pas du tout le même! Et étant donné la durée de l’ouvrage (2 à 3 heures) je n’ai pas eu le temps de ressentir une quelconque gêne ou fatigue au niveau du poignet!

Donc en conclusion je dirais que si tu comptes utiliser le crochet n°6 pour faire uniquement des bonnets et/ou  des petits ouvrages qui ne prennent pas beaucoup de temps, ce crochet DMC convient parfaitement. Par contre si tu as l’intention de te lancer dans la réalisation de plaids, de tapis ou même d’un pull pour cheval ;) en crochet n°6 et que tu risques de l’utiliser des heures et des heures d’affilées il serait peut-être préférable d’investir dans un crochet ergonomique! (Evidemment sauf si l’arrêt maladie pour cause de tendinite est ton objectif inavoué!! hi hi hi).

Contrairement aux explications des techniques de base du crochet au début du livre, j’ai parfois trouvé les explications du modèle Saitama un peu brumeuses… Car elles nécessitaient de faire l’aller-retour entre 2 pages: la réalisation de la visière étant expliquée à part, comme un motif, en tout début de fiche, et non dans la suite logique de la réalisation… C’était un peu troublant et j’aurai préféré des instructions plus « linéaires » qui suivent l’ordre de crochetage. Bon évidemment mon avis sur les explications concerne juste ce patron parce que je n’ai pas eu l’occasion de tester les autres! Mais comme c’est un modèle avec une difficulté de 4/5 on peut considérer que les autres modèles, plus simples, ont également des instructions plus simples et moins biscornues! ;)

Par contre, j’ai repéré une erreur dans les instructions, ou plutôt un oubli dans l’alternance des mailles employées (au tour 16, pour la taille M, il est indiqué:  crocheter 17 demi-brides; (2 mailles serrées en 1) recommencer 8 fois; 2 mailles serrées en 1; crocheter 16 demi-brides; fermer le tour alors que les informations dans la parenthèse devraient être: 2 mailles serrées en 1, 1 maille serrée en 1). Ca m’a pris un peu de temps avant de voir où était le bug… Mais à part ça tout s’est bien passé , et pour peu qu’on vérifie bien à la fin de chaque rang qu’on a le bon compte de mailles, le bonnet se crochète rapidement et sans encombres!

Et donc, après 2 épisodes de The Good Wife, 1 épisode The Walking Dead et  2 épisodes de Grey’s Anatomy j’ai obtenu ceci:

MyBoshi

Malgré tout mon amour pour le logo j’ai décidé de ne pas thermocoller l’étiquette sur mon bonnet. En fait j’avais un peu peur du massacre à la tronçonneuse au fer à repasser!

Ce qui aurait était chouette c’est que l’étiquette soit double! Ainsi elle aurait pu être maintenue juste par une couture sur sa partie supérieure en prenant le bord du bonnet en sandwich!

P1040988

Au final j’adore l’allure de mon bonnet-casquette! Avec sa visière et son pompon je trouve qu’il a un petit côté rétro! Et les couleurs sont vraiment lumineuses!

Si comme moi tu es tenté par l’idée d’un bonnet uni avec juste une bande colorée à la place de la version rayée, il te suffit de tricoter les 12 premiers rangs dans la couleur principale (ici le violet) puis 2 rangs dans une couleur contrastante (dans mon cas, avocado) et de terminer le bonnet en reprenant la couleur principale.

Le pompon a été réalisé avec un gabarit en plastique (le plus gros, of course!).

Pour réaliser cette casquette pomponesque il m’aura fallu au total 1,5 pelote de laine violette et les 2/3 de la pelote jaune-verte (le pompon est lainophage, c’est bien connu!).

P1040969

En ce qui concerne l’entretien, j’ai déjà eu l’occasion de le laver 2 fois (30°C, programme laine, essorage 600 tours/min) et il n’a pas bougé, que ce soit au niveau de la forme, de la couleur ou de l’aspect.

Je l’ai porté plusieurs jours avant de t’en parler: et comme promis dans la brochure explicative, il est chaud, confortable et ne gratte pas (et on te repère de loin avec les couleurs flashy et le pompon géant! Très pratique pour ne pas se faire écraser en traversant la rue! :D ).

P1040994

En ce qui concerne les tarifs:

- la pelote de laine MyBoshi coûte 3,95€,

- le crochet n°6 coûte 3,25€,

- le livre MyBoshi 1.0 coûte 12,99€ (il est vendu avec 3 étiquettes thermocollantes),

- il existe un mini livre qui contient 3 modèles et qui coûte 2,99€, mais je n’ai pas eu l’occasion de le feuilleter.

P1040998

En conclusion, j’aime beaucoup le concept MyBoshi même s’il y aurait, de mon point de vue, quelques petites choses à revoir (la forme des étiquettes, les explications du livre, le phénomène de dédoublement de la laine).

J’ai pris beaucoup de plaisir à choisir mon modèle, mes couleurs et à crocheter mon bonnet en un temps record! C’est très gratifiant (et ça change des projets boulets!) de commencer et finir un projet en quelques heures!

Ca a d’ailleurs un côté très addictif tellement c’est facile et rapide d’aboutir au résultat désiré! On n’a qu’une envie: tester une autre combinaison de couleurs, une autre forme, un autre motif… (Moi j’ai très très envie de tester le modèle Osaka+1 en bordeaux/navy/ivoire, ou alors de me faire un bonnet de marin en bleu marine avec une bande blanche et un pompon rouge, ou encore une casquette Tokyo et obtenir un effet pied-de-poule avec des couleurs « sobres » (et toujours un pompon! ;) ): tu vois! C’est terrible!! Une fois que tu commences tu ne peux plus t’arrêter!! ).

Je pense vraiment que MyBoshi s’adresse à un public très large, du grand débutant (enfant ou adulte) qui va découvrir ainsi la technique du crochet en réalisant quelque chose de portable sans y passer des jours; aux personnes les plus expérimentées qui pourront s’amuser avec les points, les couleurs, les motifs, et s’aérer l’esprit en réalisant un projet fun très rapidement entre 2 projets plus prenants!

Et par exemple, je trouve qu’un kit comme celui que j’ai reçu, pourrait faire un très chouette cadeau de Noël pour quelqu’un qui ne bricole pas encore mais qui a soif d’originalité et de customisation, ou alors pour faire découvrir aux enfants les joies du crochet!

Je suis sûre que la question qui te brûle les lèvres c’est : « est-ce que tu aurais acheté ces pelotes, ce livre, ce crochet si on ne te les avait pas offerts? ».

Je te rassure, je trouve cette question tout à fait légitime (et c’est d’ailleurs celle que je me pose à chaque fois que je lis un article sur un produit offert sur un autre blog!).

Bon alors déjà, je pense qu’en bonnetophile avertie j’aurai fini par découvrir MyBoshi au détour d’une page internet ou d’une boutique de laine et évidemment j’aurais eu envie de tester!! J’adore le crochet et le côté un peu roots des bonnets en grosse laine.

Par contre je t’avoue que je n’aurais surement pas acheté le crochet puisque j’en possède déjà un de la même taille tout en plastique qui aurait largement fait l’affaire même s’il est moins bien! Bon maintenant que j’ai celui là, bah ma foi l’autre va pouvoir partir en retraite!! :)

En ce qui concerne le livre de modèles, j’aurais certainement commencé par tester un des 2 modèles gratuits disponibles sur le site, pour me faire une meilleure idée du concept, avant de l’acheter… Mais les modèles de casquettes m’ayant vraiment tapés dans l’oeil je suis convaincue que j’aurais fini par me laisser tenter un jour d’errance au centre commercial ou un soir en vadrouillant sur le net!

Pour la laine, comme je l’ai déjà dit, la composition ne me faisant que moyennement rêver (même si je comprends tout à fait l’intérêt de l’usage majoritaire de synthétique) j’aurais sans doute cherché une alternative avec plus de fibres naturelles (voire uniquement des fibres naturelles, même si cela signifie séchage beaucoup plus long) tout en essayant de rester dans la même gamme de prix. Et je pense que j’aurais fini par revenir à la laine proposée!! Lol

Déjà parce que ça m’évite d’avoir à faire un échantillon et des calculs savants pour adapter le patron (ben voui ça enlèverait tout le fun et le côté facile de la réalisation du Boshi!) mais aussi parce que la palette de couleurs est quand même vraiment très large et attrayante! Depuis, j’ai eu l’occasion de  me rendre compte que ce fil est malgré tout très agréable à porter (d’ailleurs je ne comprends pas trop ma réaction de départ… Je n’ai jamais fait autant de chichis avant d’acheter de la Partner 6 de Phildar (50% polyamide, 25% acrylique, 25% laine peignée -> 3,70€) ou de la Magic + de chez Bergère de France (50% acrylique, 50% laine peignée -> 4,29€) qui sont des qualités à peu près équivalentes!). Et pour finir de te convaincre que j’aurai vraiment acheté cette laine de toutes façons, ben je viens justement d’en commander 4 nouvelles pelotes sur l’e-shop DMC pour tester un autre modèle. C’est plutôt probant ça nan?! ;)

Bon ben voilà! Je m’arrête là pour aujourd’hui! J’espère que je te t’ai donné toutes les informations nécessaires sur MyBoshi pour que tu puisses faire un choix averti!

Je tiens à remercier vivement DMC de m’avoir offert l’opportunité de tester un de leur nouveau produit et j’espère que j’ai été à la hauteur!

A bientôt! ;)

EDIT: Ah!! Attends un peu!! On me souffle dans l’oreillette que Mathilde a également testé le concept MyBoshi! Du coup je t’encourage vivement (si ce n’est pas déjà fait!) à aller zieuter sa version (2 avis valent mieux qu’un hé hé hé)! Elle a choisi d’utiliser le modèle Osaka+1 comme base et des couleurs dans les tons mauve/violet. J’aime beaucoup le résultat et le côté plus chic de son association de couleurs! (ah bah oui! parce que même si j’aime le mélange violet/avocat/visière/pompon, qu’on peut appeler « La Totale » ;) il est évident que c’est plus funky que chic!! ;) ).

35 thoughts on “J’ai testé: MyBoshi

  1. Bonjour,

    Merci pour ce blog qui est extra.
    Concernant la visière, crois tu qu’il te serait possible de faire un auto en vidéo ? J’ai beaucoup de mal.
    Merci d’avance pour ton aide

  2. Votre boshi est superbe! J’adore la couleur et le gros pompon. J’en ai fait un gris et orange pour moi (le modèle ottaru) mais j’ai eu du mal avec les changements de couleurs. Maintenant je voudrais en faire un pour le bébé de ma soeur, le modèle kobe, pour protéger ses oreilles. Mais je ne sais pas comment faire pour la taille. Dans mon livre boshi il n’y a que des tailles adulte. Auriez vous une info à ce sujet ?
    Je trouve que se serait chouette aussi de pouvoir faire des moufles bishi

  3. Bonsoir,
    Merci pour tes indications pour le bonnet à visière SAITAMA car je me suis trouvée bloquée et après une recherche sur internet je suis tombée sur ton article.
    Bonne continuation.
    Magali

  4. Bonjour
    je n’arrive pas à réaliser un bonnet pour enfant ou plutôt le modèle que j’ai réalisé ne me convient pas tout à fait, pourriez-vous me dire comment faire car vous avez l’air d’une experte en la matière maintenant.
    J’ai 7 petits enfants de 3 ans à 5 ans.
    Merci pour votre aide
    Denise

  5. SVP mimolette,j’ai réalisé 13 my boshi ,mais je galère pour la visière .Le votre avec ce majestueux pompom est très réussi!!
    Pouvez vous me donner qq astuces pour y arriver hormis la maille serrée en + .
    Continuez à nous donner des idées :merci

  6. bonjour
    Je suis devenu accro et j’en profite pour apprendre le crochet sport qui m’a toujours tenté. Mais voila je suis perfectionniste et est ce normal que le début des rangs fasse un trait en biais.
    Je ne sais pas si je me fais comprendre .Merci

  7. Avec tous ces commentaires, j’aimerais simplement qu’on me donne les instructions précises pour faire la visière du Saitama, un vrai casse-tête. alors je suis preneuse. d’avance merci

  8. Coucou,
    Je crocheté le même bonnet pour mon pti garçon mais je ne comprend pas comment faire pour renforcer la visière, quand on doit tourner le bonnet et refaire la même chose dans l’autre sens. On doit piquer où? Parce que j’ai pris les 2 brins à l’allé, je n’aurais pas du sens doute!
    Peux-tu m’expliquer s’il te plait?
    Merci
    Katy

  9. Hello! Alors là j’avoue c’est le panard !
    J’ai beaucoup ri et je me retrouve dans quelque ligne de ton récit !!! L’association Séries et crochet on été pour moi l’occupation favorite de mes deux mois d’arrêt maladie . Par contre ne pas regarder des films trop prenant …. j’ai essayer de visionner Basic Instinct II mais j’ai du reprendre trois fois mon ouvrage …… une maille deux mailles … oula ils font quoi les deux … trois mailles … mince elle va le zigouiller … huits mailles … grrrrr et on recommence …
    20 bonnets plus tard me voilà à la recherche de conseil pour la visière du Saitama . J’en perd mes nerfs …
    Pourrais-tu m’éclairer car après plusieurs essais je suis à la limite de laisser tomber !
    Merci déjà et a bientôt j’espère !

  10. Merci pour votre aide, j’avais également repéré l’erreur dans les instructions du modèle Saitama mais n’avais pas réussi à résoudre le problème. Voilà qui est fait, je vais pouvoir continuer et terminer mon bonnet dès demain !

  11. Bonjour !

    Ton « rapport » est excellent. J’ai commencé ces bonnets récemment et je suis accro !
    Mais alors….. J’essaie de faire ce bonnet à visière, en M et là je n’y comprends rien !!!! Ça ne va pas mais je ne suis pas assez experte pour trouver ce qui bug. Peux tu m’aider ???
    Merci !!!

  12. Coucou,

    cela fait un petit moment que j’avais envie d’essayer le crochet donc motivée par ton article je me suis précipitée acheter my boshi en pensant « pour les vacances ».
    Et bien je ne trouve pas que les explications du livre sont claires mais alors pas du tout…j’ai même l’impression qu’il y a des erreurs : explication de la demi-bride : « piquer dans la maille » ? Ah ouais, quelle maille ? Alors je compte sur le schéma, ensuite on dirait qu’ils piquent sous la maille, ils ont deux fils sur l’aiguille…ça ne colle pas avec les explications phiphi ni avec celle de ma belle-mère qui ne se souvient pas d’avoir fait comme ça, il y a 20 ans. Et dans les ouvrages, ça veut dire quoi T1, T2 et C1, C2, etc…enfin bref, c’est la galère ! ET donc non, ce n’est pas un ouvrage pour débutants !

    @+

    Nanou

  13. Coucou !

    J’aime bien cette idée ! En effet, je ne tricote que pendant les vacances de Noël (Ma grand-mère n’est pas loin et avance discrètement mes ouvrages que je laisse ostensiblement sur un fauteuil) et quand je suis enceinte (ce qui est une occupation que j’ai définitivement laissé tomber). Donc on peut dire que je suis débutante feignasse débordée, pour résumer mon profil. J’ai deux petits garçons (3 ans et 18 mois) et ma question est donc, il y a des tailles enfants ?

    @+

    Nanou

  14. Bonjour, l’artiste!
    Jean-Claude et moi, on trouve ce bonnet vraiment très joli, plein de fraicheur, les couleurs sont belles, la forme est chouette, il te va très bien, et comme toujours, avec ta jolie frimousse et ton talent de photographe,on adore les photos!

  15. bonjour bonjour!!

    Je trouve les couleurs que tu as choisi au top!!

    petite question technique sur le bonnet Saitama que je suis en train de réaliser pour mon homme.

    Je le réalise donc en taille L; je bloque apres le T16 ligne en gras C1; j’ai fait les demi brides (54 M).

    Mais la! blocage: a partir de la ligne C1+C2 juste en dessous du T16 puis aussi pour le T17 c’est flou. je sais pas trop comment réaliser la visiere. Pourrais tu m’eclaircir les instructions s’il te plait??

    Merci d’avance.

  16. Je connais My Boshi ! J’ai découvert ça en Autriche et j’ai appris le crochet (en allemand) avec eux ! Là-bas il vendent aussi des kits pour se faire le bonnet de son choix, et un deuxième livres avec d’autres accessoires (écharpes, sacs). Le prix et la présence d’acrylique m’avaient un peu rebutée, mais finalement c’est logique puisque c’est prévu pour les sports d’hiver. Par contre, c’est vrai qu’il y avait une gamme de couleurs énorme, et aussi une deuxième gamme de fils plus fins. J’y retourne pour le jour de l’an, tu m’as donné drôlement envie de m’investir !!

  17. Hey, ces petits « boshi »s me font bien envie… Le tien, avec son pompom géant, je l’adore.
    Les couleurs sont sympas. Mais je me posais la question concernant la qualité de la laine : tu la compares à la Partner 6. Or je n’aime pas vraiment cette laine que je trouve « grossière » et qui bouloche facilement. Celle de dmc, elle bouloche aussi ou pas ?
    Merci.

  18. ça y est! j’ai fait mon tuto!
    mon pompon n’est pas aussi régulier et dodu que le tien mais il se fait en un éclair, regarde chez moi:FOLDEFIL
    Bisous
    Mir

  19. @Jul: Hi hi! T’as vu?! C’est le début de la gloire! Mouah ah ah! Mais si ça peut te rassurer apparemment je n’ai pas pris la grosse tête vu que je rentre encore dans la taille M du bonnet! (non, je n’ai même pas honte de sortir des vannes aussi pourries!! :D). En ce qui concerne le pomponificateur ;) je dois t’avouer que je trouve ça bien pratique et plus rapide que la méthode traditionnelle avec le carton…En fait tu prépares 2 demi-pompons en enroulant le fil autour de demi-cercles que tu clipses à la fin, avant de couper le pourtour du gabarit… Du coup la partie enroulage est boooooocoup plus rapide que quand tu dois passer la laine dans le trou du carton… Bon tout n’est quand même pas parfait! Il faut faire attention que tes 2 moitiés de pompon soient à peu près identiques avant de les assembler sinon tu obtiens un pompon Sinok! ;)
    Merci pour ta visite et pour ton commentaire! A bientôt!! ;)

    @Byjulie: Merci pour tous ces compliments! hiiiiii :) Je suis contente que ma version pomponesque du bonnet à visière te plaise autant! ;) Et désolée si j’ai perturbé ta liste au Père-Noël!! Hi hi hi!! ;) Merci pour ta visite et pour ton commentaire, et je verrai donc peut-être bientôt ta version de ce modèle??!! ;)

    @Mirou: Merci beaucoup! ;) Oui… je suis démasquée! Je suis une grande bavarde! hi hi hi Et je crois que c’est encore pire à l’écrit puisqu’il n’y a personne pour m’interrompre ou me couper la parole! hi hi hi
    Alors là, ton histoire de pompon à la fourchette m’intrigue énormément!! Je serai curieuse de voir ça!!
    Merci de ton passage! A bientôt! ;)

  20. oh, tonmyboshi est parfait!
    et quelle bavarde admirable tu es! quelle énergie de la prose! une véritable artiste!
    et bien moi les pompons je les fais à la fourchette!

  21. Je savais que je n’aurais pas du passer par là… ma lettre au père noel est deja close et déja bien (trop) fournie et toi tu me sors un bonnet à crocheter (ma nouvelle lubie que je commence juste, mais qui ma plait à fond), avec plein de couleurs funky (dont une assortie à mon pantalon de ski!), un maxi pompon et une visière!!! Arghhh

    En tout cas j’aime beaucoup le ton de ton article, c’est clair et très objectif, je trouve que c’est une qualité particulièrement rare aujourd’hui. Donc bravoo et merci pour cet avis éclairé.

    Pour ce qui est du bonne je ne le précise pas?? Si??? Oui bon j’adore, mais alors j’adore!!! Je trouve très sympa de n’avoir fait qu’un bande avocado et le pompon assorti, la visière apporte une touche vraiment géniale.. et il te va bien comme tout!

  22. Wouah la chance ! Testeuse officielle, Madame la Mimolette !
    D’abord, tu pourrais bien tester des choses culinaires puisque tu en parles, de gourmandises, dans tes articles. Après tout, c’est dans ta ligne éditoriale ! (bon, plus le chocolat que la choucroute, c’est vrai…)
    Deuxièmement, j’ai bien noté qu’un pull pour cheval était en prévision, je l’attends avec impatience ! (et pas de triche, Sushi est un trop petit cheval !!)
    Et puis ce pompon, ma foi, a l’air bien dense et régulier… A tel point que j’envisage d’investir dans un kit à pompons (plutôt que de découper mes boutons de carton trop mou…) Tu trouves que ça fais vraiment la différence ?
    Bravo pour cette étude complète et objective, merci !!

  23. @Lo: Merci pour ton commentaire! Je suis contente que le concept te plaise autant qu’à moi et j’ai hâte de découvrir ton choix de modèle et de couleurs!! Bon crochet en tous cas!! :)

    @Mychoucroute: (hi hi hi j’adore ton pseudo!!! :) ). Alors c’est vrai que la façon très sportswear dont sont présentés les modèles peut freiner un peu les ardeurs de la crocheteuse au style plus casual! Mais en épurant un peu le tout (dit la fille qui rajoute un pompon flashy géant au sommet de son bonnet…) on se rend compte que les modèles peuvent être adaptés à tous les styles, pour peu qu’on choisisse les bonnes couleurs!
    Etant donné que je crochète un peu serré, c’est vrai que mon bonnet a une bonne tenue! Mais quand même un peu moins qu’un chapeau… Cela étant dit je suis sure que si je crochetais la taille L avec ma tension habituelle (càd tendu comme un slip! mouah ah ah!!) j’obtiendrais un résultat avec encore plus de tenue ce qui serait parfait pour ce genre de petite casquette!
    Bon, et je compte sur toi pour glisser quelques mots en ma faveur chez Stoeffler, mes papilles et moi, nous sommes prêtes! hi hi hi

    @Mathilde: bon pour l’instant ça a été facile de rester accrochée à mes principes: c’était la première proposition que je recevais… et j’ai accepté! hi hi hi Mais c’est vrai que les petits cadeaux c’est toujours tentant et j’imagine que quand on a un blog reconnu comme le tien on doit recevoir des tonnes d’offres! En tous cas moi j’apprécie toujours de lire tes avis parce que tu me sembles toujours honnête dans tes compliments comme dans tes critiques!
    En ce qui concerne les couleurs, c’est rigolo parce que je me suis fait la réflexion opposée à la tienne!! Je regrette un peu de n’avoir pas pris des couleurs plus « sobres », parce qu’ainsi mon bonnet serait plus facile à associer avec mes vêtements (faut que je m’active pour coudre ce manteau nondidiou!). Les couleurs des pelotes que j’ai commandées sont plus passe partout! J’ai hâte de m’y remettre!!!
    Et merci beaucoup pour le lien vers mon petit blog!! ;)

    @Laure: Merci beaucoup!! ;) Et tu l’offrirais en kit ou déjà crocheté??!

    @Ségolène: Eh bien déjà: BIENVENUE! (Wilkommen! ;) ) et merci pour toutes ces informations!! Je suis contente d’apprendre qu’il existe un fil 100% laine disponible!! J’espère que DMC le commercialisera un jour! (bon sinon lors de ma prochaine balade à Sarrebrück je partirai en quête de ces précieuses pelotes!!!). Je te remercie également pour le tuyau pour adapter les patrons classiques au tour de tête des enfants/bébés! En faisant une petite recherche sur internet j’ai vu qu’en Allemagne des kits MyBoshi layette sont disponibles! Eux aussi arriveront peut-être un jour jusqu’à nous!! ;)
    En tous cas merci de ta visite et à bientôt j’espère!

    @Sev:Ah ah! Je vois que tu as l’oeil!! ;) C’est bien un pull fait main qui était en phase de test!lol (rapport à ma nouvelle règle: je porte plusieurs fois avant d’en parler sur le blog, histoire d’avoir un avis complet sur le produit!). J’ai utilisé le modèle n°8 du catalogue Phildar n°86: c’est un modèle vraiment sympa à tricoter (surtout si tu t’épargnes la phase finale de couture en modifiant les instructions pour le réaliser en top-down) et agréable à porter malgré son poids (c’est du coton) et son épaisseur (il se tricote en aig. n°5). Je te remercie pour ta visite et pour ton commentaire! A bientôt! :)

  24. Très sympa ces couleurs. Mais je ne sais pas encore crocheter.
    Sinon, je t’ai taguée sur mon blog. J’espère que tu voudras bien te prêter au jeu. A bientôt.

  25. Je ne vais pas m’étendre sur le bonnet et la technique…c’est déjà testé à la maison et c’est le cadeau home made pour de l’année….je n’ai pas (encore) fait le choix de ce modèle plus fun…..mais le résultat me semble plus qu’intéressant.
    En fait je craque sur ton pull et le petit bout que tu nous montres à l’air de répondre au cahier des charges de ce que je cherche.
    Ton blog est aussi une belle découverte pour moi, merci madame felicie a paris!

  26. Bonjour!
    Je viens de découvrir ton blog grâce à celui de Mathilde (« Félicie à Paris »), alors déjà bravo :-)
    Je vis en Allemagne et je me suis dit que je pourrai peut-être fournir quelques infos utiles. C’est vrai que MyBoshi marche du tonnerre de ce côté du Rhin. Cela vous intéressera peut-être de savoir qu’ici il y a de la laine MyBoshi 100% laine, elle s’appelle « n° 3″, je crois qu’elle coûte à peu près 1 euro de plus que la n°1 (celle que tu as testée). Donc je peux imaginer que si ça démarre bien en France, il y aura aussi bientôt de la 100% laine de disponible (pas besoin de faire des échantillons!).
    Et puis par rapport aux commentaires pour les tailles enfant: d’après ce que j’ai compris, pour les bonnets tout simples, il suffit d’arrêter les augmentations (les tours où on double la nième demi-bride) quand la circonférence de l’ouvrage est 1 à 2 cm plus petite que la circonférence de la tête. Plutôt 1 cm pour les tout petits pour pas que ce soit trop serré. Donc pour un bébé avec un tour de tête de 40 cm par exemple, arrêter les tours avec augmentation quand la circonférence de l’ouvrage atteint 39 cm et continuer sans augmentation. Donc en gros il faut arrêter les augmentations après le 4ème tour par exemple et après pour la longueur il faut essayer. Voilà! J’espère que c’est à peu près clair (je suis une novice en crochet) et que ce commentaire te sera utile ainsi qu’à tes lectrices !

  27. Je viens de publier mon article, j’ai aussi testé le produit! :-) Et je viens de lire le tiens : je suis à 100% d’accord avec ce que tu dis concernant la pub sur les blogs… Tu verras, quand tu commences à avoir des propositions, c’est super difficile de faire la part des choses. Mais faut rester accrochée à ses principes, ma bonne dame!! ;-)
    Ton bonnet est super joyeux, le mien me paraît vraiment tristoune à côté!
    (si ça ne t’embête pas, je mets un lien vers ton article en bas du mien?…)

  28. J’allais écrire que je n’étais pas fan des modèles, mais sur les photos celui que tu as fait à l’air bien ferme, on dirait presque un chapeau !
    Je n’y connais rien au crochet et vu de loin, la méthode a l’air bien expliquée. Par contre je suis allergique aux étiquettes et aux noms de marques qui commencent par « My ».
    Sinon, si tu veux profiter de ton futur arrêt maladie pour cause de couverture de poney (et non de fièvre de cheval), je serais très intéressée par les résultats des tests de choucroute qu’on aura bien voulu confier à tes papilles expertes. Et des tests de bières associées bien sûr :-D

  29. Tres joli le bonnet et jaime le concept. je suis une crocheteuse acharnee et le melange merino/acrylique me semble ideal aussi et je suis bien tentee de passer une petite commande chez DMC!
    ton blog est trop mignon et rigolo en plus.

  30. Ah oui, j’oubliais : est-ce qu’il existe pour chaque modèle différentes tailles, y compris pour enfant et bébé ?

    1. Bonjour Pivoine!
      Merci beaucoup pour ton commentaire et surtout merci d’avoir lu l’article jusqu’au bout! ;) Quel Courage!! hi hi hi
      En ce qui concerne les tailles disponibles pour les modèles, il y en a 2: M et L.
      M correspond à un tour de tête de 52 à 56cm,
      L correspond à un tour de tête de 57 à 60cm.
      J’ai réalisé mon bonnet à visière en taille M, en lâchant la tension du fil au maximum, et la circonférence de la base du bonnet mesure 55cm.
      Du coup je ne pense pas que cette taille soit adaptée à de petits enfants ou à des bébés.
      Ca ne m’avait pas marqué sur le coup, mais maintenant que j’y pense je trouve ça un peu dommage qu’ils ne proposent pas les explications des modèles en taille enfant!
      Mais bon j’imagine qu’en supprimant quelques mailles et quelques rangs, tu devrais obtenir relativement facilement un bonnet qui puisse aller à des petits! Cependant ce serait évidemment mieux si tu n’avais pas à te farcir les calculs!!
      Tiens! Je pourrais me pencher sur la question en utilisant le modèle à pompon gratuit qui est mis à disposition le site MyBoshi? Peut-être que ça intéresserait aussi d’autres personnes?!
      En tous cas merci de ta visite!
      A très bientôt j’espère!
      Bonne journée!! ;)

  31. Chouette du crochet ! J’ai commencé le crochet au printemps, mais en commençant par crocheter des pulls et cardigans (pour bébé d’abord puis un pull adulte) sans passer par la case accessoire. Au printemps les bonnets, bof…
    Mais là vraiment ça me fait envie ! Et c’est vrai que c’est confortable d’avoir la laine préconisée pour le modèle, ça évite de faire des maths.
    Ton bonnet a de super couleurs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>