Le temps des chemises

P1050485

Bizarrement (ou pas d’ailleurs!) la chemise a longtemps été un vêtement que j’avais « peur » de coudre (tu remarqueras qu’en couture il semble que je sois effrayée par pas mal de choses! hi hi hi) car c’est une pièce plutôt technique constituée de nombreux morceaux et qui présente un certain nombre de petits détails qui demandent de la précision, de la concentration et de la patience (qualités qui me font souvent parfois défaut).

En gros quand tu te lances dans un tel projet tu SAIS qu’il ne sera pas finito-pepito en 2h et que tu vas être tendu du slip pendant toute sa réalisation (mode petit bout de langue sorti…pour la précision et la concentration! ;) ) de peur de faire LA boulette irréparable. Parce que, oui!! La chemise se doit d’être parfaite (ou tout du moins le « moins imparfaite possible »…) sinon ça ne sert à rien de se lancer (ceci est une déclaration d’une fille psychorigide qui vit dans un monde où tout est noir OU blanc!! ;) ).

Bon évidemment avec des idées pareilles, tu comprends un peu mieux la notion de peur… Je suis une championne de l’auto-mise sous pression! ;)

P1050461

Et puis un jour, fin 2012, sans doute sous l’effet d’une bouffée de confiance en moi, je me suis lancée dans la réalisation de ma première chemise (qui bien sûr était loin  d’être parfaite… un petit problème avec la tête de manche…) et depuis il semble, après un rapide calcul mental (hummmmmm…. concentratiiiiiiion!!!!), que ce soit le type de vêtement que j’ai le plus cousu!! Environ une dizaine en un peu plus d’un an! Et pourtant pas un mot par ici, si ce n’est cet article sur la chemise cousue pour mon Pa.

Il est temps de réparer ce tort. Il est temps de crier au monde mon amour pour les chemises!  Oui! Mesdames et Messieurs, le temps des chemises est arrivé!!! *musique dramatique* :D

Pour commencer, une chose est sûre, mes finitions se sont vraiment améliorées au fil des réalisations! (ça, ça fait plutôt plaisir à mon moi maniaque-perfectionniste! ;) ). J’ai remarqué que ce n’est pas tant la façon de coudre qui fait la finition (bon ben c’est sûr que coudre droit ça aide quand même, hein! ;)), que l’organisation et le fractionnement des différentes étapes…

IMG_0539

J’ai testé plusieurs modèles au fil de mes essais:

- le patron McCall’s M6436, qui a pas mal de potentiel puisqu’il propose chaque taille en différentes profondeurs de bonnets! Par contre, d’après mes différentes tentatives, lorsqu’on utilise un tissu relativement ferme (type popeline ou toile de coton), le patron gagne à être coupé une taille en dessous de la taille déterminée grâce à ses mensurations, car sinon gare à l’effet carrure de rugbyman! (bon dans mon cas, j’ai plutôt obtenu un effet « haut de pyjama »… ce qui n’est pas tellement mieux!! Le tissu légèrement « raide » bleu ciel à imprimés chihuahuas associé à une carrure un peu large, ça ne pardonne pas! Mais je n’ai pas dit mon dernier mot Jean-Pierre!!). Tel quel, ce modèle doit plutôt être réalisé dans un tissu fluide…

- le modèle 129 du Burda 05/2011 qui est un modèle homme à la coupe droite, parfait pour une chemise « décontractée » ou pour les personnes n’appréciant pas les coupes plus ajustées.

- le modèle 412 du Burda Plus PE 2013, un modèle de chemise sans manche pour femme qui a une coupe large et légèrement asymétrique (donc pas la peine de la couper une taille au dessus pour avoir un effet loose… note pour moi-même… humm humm… Celle que j’ai réalisée est très chouette mais 2 tailles trop grande… sniff…).

- le modèle n°8 du Ottobre Enfant 6/2013, un modèle pour petit garçon avec tous les détails d’une chemise de grand (sauf le col qui est en un seul morceau): ce modèle est juste trop mignon!! Un excellent basique.

- le modèle n°8 du Ottobre Femme 5/2013, qui est un chemisier cintré et relativement ajusté avec un joli col rond. C’est le modèle qui m’a le plus plu!! La coupe tombe bien, j’adore vraiment le col et la forme simple de la chemise permet au final de nombreuses déclinaisons dans une large gamme de couleurs et d’imprimés!

C’est donc, tu t’en doutes, de ce modèle là que je vais te parler aujourd’hui!

P1050479

Pas que je ne veuille pas te montrer les autres chemises! Mais comme un certain nombre d’entre elles ont été offertes, je ne les ai plus sous la main pour les prendre en photo…

Et puis pour les « ratées », qui pour la majorité n’en sont pas vraiment finalement puisque leur mise au placard est surtout due à une mauvaise estimation de la taille à couper, je les réserve pour un article spécial, genre « gentil vêtement homemade jamais porté cherche nouveau maître aimant »… ;)

Mais revenons-en à ce fameux modèle Ottobre!! Pour l’instant  j’ai réalisé 3 chemises avec ce patron:

- 1 chemise d’essai, dans un coton récupéré à la trocante de septembre dernier, pour voir ce que le modèle donnait.

- 1 chemise cadeau en Liberty pour le Noël de ma petite Moumine (que donc tu ne verras pas… sauf si tu as le courage d’aller faire un tour sur mon compte Instagram… Ou si tu connais ma moumine!! hi hi hi).

- 1 chemise « pour de vrai », pour moi, réalisée dans une toile jean un peu stretch (en gros, LA star de cet article!! ;) ).

La version d’essai m’a permis de me familiariser avec le patron et d’appréhender les passages difficiles (réalisation du col et des poignets de manches notamment).

IMG_0541

Je tiens quand même à préciser que: Non!! Je ne porte pas habituellement cette chemise avec ce pantalon… C’est juste que je n’avais pas envie de me changer entièrement juste pour prendre une photo! ;) J’espère que tu es rassuré quant à ma capacité à associer les couleurs! ;)

Bon ok, en gros, dans le jargon de la couturière consciencieuse, cette chemise est simplement une toile! lol

Moi j’avoue je ne suis pas vraiment une couturière consciencieuse à ce niveau là… Je peux te réaliser 10 patrons papier s’il le faut en faisant des calculs savants, et des tracés de tous poils pour modifier une taille ou la forme à un endroit précis, mais coudre un vêtement destiné à finir à la poubelle, sssychologiquement j’ai du mal…

Pourtant je ne doute pas de l’intérêt de la chose!! C’est juste que j’aimerai bien qu’on me dise comment on modifie sa toile quand elle est sur soi, qu’on est en tête-à-tête avec soi-même dans son atelier et qu’on n’a pas fait l’école du cirque option contorsion???!…

P1050462

Ok! On peut utiliser un mannequin à ses mensurations… Mais c’est pas facile à trouver!! Parce que finalement à part s’il nous est identique à 100% (et pas juste au niveau tour de poitrine/taille/hanches) il ne sert pas à grand chose nan?!

Il ne me reste plus qu’à dénicher une imprimante 3D pour faire mon double en plastique (rose, of course!) et devenir une couturière digne de ce nom, une couturière qui fait des toiles ET peut les modifier!! :D

Bon en attendant je vais persister dans la couture rebelle… En jouant à la loterie des patrons avec des tissus qui n’ont pas une grande valeur affective!

Et je dois dire que sur ce coup j’ai plutôt eu de la chance!! Rien à redire, rien à modifier au niveau de la coupe!! (c’est peut être aussi pour ça que j’ai tant aimé ce patron!!).

Bon évidemment comme la perfection N’EXISTE PAS (même si c’est vrai qu’à force de venir par ici tu dois commencer à douter de cette affirmation et c’est bien normal! mouah ah ah!! ;) ) si je voulais chipoter je dirai que dans mon cas, la cambrure de la chemise mériterait d’être un peu creusée, et éventuellement le tour de bras un peu élargi, histoire d’éviter quelques plis. Mais, mais, mais!! Ce serait vraiment pour pinailler hein!

Pour la « toile », j’ai utilisé un coupon de popeline de coton récupéré dans les restes de la trocante de septembre. Il a sans doute été laissé de côté car le pauvre n’était pas arrangé: une partie du morceau était complètement jaunie et une autre avait un défaut d’impression (je refuse de croire qu’on ne l’ait pas choisi à cause de ses couleurs ou de son imprimé!! ;) ). Mais en jonglant avec les différentes pièces du patron, j’ai réussi à tout caser dans les parties « saines » du tissu!! Et le résultat me plait beaucoup! Et contre toute attente, je trouve cette association couleurs/motifs très rafraichissante et pas si compliquée que ça à assortir avec les pièces déjà présentes dans ma garde-robe!

Par contre en réalisant ma première chemise, j’ai surtout pu me rendre compte que la méthode proposée pour réaliser la bande de boutonnage de droite (celle avec les boutonnières) ne me convenait pas du tout: une histoire de pliages pas très clairs qui m’a laissée très perplexe! Pourtant j’ai plutôt une bonne vision dans l’espace (petit lancement de fleurs… oh ben hein!! des fois ça fait pas de mal!! hi hi hi) mais là vraiment je me suis demandée pourquoi faire si compliqué alors qu’en coupant et en cousant une simple bande de boutonnage on obtenait le même résultat (et en plus « propre » à l’intérieur…). Donc pour les versions suivantes j’ai fait « à ma sauce » et je trouve le résultat bien plus satisfaisant!

P1050451

La poïte aiguë me guette!! :) En moins de 2 mois, j’ai cousu 2 chemises et 1 t-shirt à pois (sans compter que pas mal de coupons du même style attendent sur les étagères…): une valeur sure j’ai envie de dire!! ;)

Après 2 réalisations, coudre ma « vraie » chemise a été beaucoup plus rapide: je savais ce que j’avais à faire, dans quel ordre et de quelle façon!

Contrairement à la version d’essai, j’ai préféré ne pas surpiquer le col et les poignets de manche à la machine: comme le tissu était un peu plus épais j’ai trouvé plus judicieux de faire les finitions à la main (merci Tassadit! maintenant je ne peux plus écrire/dire cette expression sans avoir la version vicieuse qui me saute aux yeux!!) et de ne pas surcharger le vêtement de coutures blanches.

IMG_0540

Cette fois le tissu utilisé est un jean fin stretch que j’ai trouvé chez Mondial Textiles à Waterloo. Au départ je pensais qu’il était composé uniquement de coton et d’élasthanne, mais lors d’une visite ultérieure en vérifiant l’étiquette, je me suis rendue compte qu’une petite quantité de polyester rentrait également dans la composition de l’étoffe (argggggh!!!!!… j’aime pas le polyester, même s’il n’y en a que 10%…). Mais pour l’instant ça ne s’est pas trop fait ressentir (pas d’odeur notable de petit fennec au portage ;) ).

A la place de la combinaison boutons/boutonnières, j’ai installé des « cowboy pearl snaps »: un peu un classique avec une chemise en jean nan??! ;) Pour faciliter la pose (plutôt sportive quand il y a 4 épaisseurs de tissu, plus 2 d’entoilage thermocollant…) j’ai pré-perforé à l’aide d’un pic (basic instinct style! hi hi hi), l’emplacement de chaque dent en métal… Du coup pas de pression posée de traviole (avec les dents qui partent en biais…) comme ça m’est arrivé à plusieurs reprises sur des projets précédents!

P1050469

Etant donné qu’il fait plutôt doux ces derniers temps (en fait j’ai l’impression qu’il n’y a pas vraiment eu d’hiver par ici… Le thermomètre n’est jamais descendu en dessous de 0°C… Et je n’ai même pas vu de neige cette année… snifff… Bon par contre de la pluie, ça j’en ai vue!! lol – ceci était un petit intermède météorologique hi hi hi) je porte ma chemise « toute seule » associée à une teinte claire (pêche…) qui sent bon le printemps! Mais à la base je la destinais plus à être portée sous des pulls (j’aime pas porter les pulls sans rien en dessous, ça gratte! ;) ) ne laissant qu’apparaitre le détail que je préfère: le col arrondi!!

Cela étant dit elle se porte très bien telle quelle (avec le col légèrement déboutonné c’est plus confortable) ou carrément en sur-chemise (pinaise je crois que je n’avais pas vu ce mot depuis les années 90!! mdr). Bref! Encore un bon basique!

Je ne peux donc que vivement te conseiller d’essayer ce patron si tu recherches une chemise simple mais mignonne! Moi, j’ai déjà 2 autres coupons qui attendent leur transformation (avec des motifs fleuris cette fois!!) et j’ai utilisé ce patron comme base pour une robe chemise qui est presque terminée…

Oui… Quand je tiens un bon filon je ne le lâche plus!! lol

Mais ce n’est pas pour ça que je ne testerai plus d’autres patrons de chemise!!

Cela fait plus d’un an que la version à basque d’Archer de Grainline Studio attend son heure, il faut juste que je trouve la force de tailler dans le coupon en soie qui lui est dédié… Humm… Humm… J’ai peuuuuur!! (oui encore! ;) ).

Et je suis également obsédée par la chemise Margot à col pétales de République du Chiffon… Là c’est juste le fait qu’il faut que je fasse une toile avant de me lancer qui m’arrête. Vu que je n’ai encore jamais cousu de patron RDC (pourtant je les ai quasi tous!), je ne sais pas trop comment ils tombent sur moi… Surtout que je n’ai vu aucune version « dodue » pour me faire une idée!! ;)

Est-ce que tu aurais d’autres patrons à me conseiller?!

J’ai repéré la blouse Meissa de Papercut Patterns qui a de jolis détails au niveau des épaules, mais pour l’instant je n’ai encore vu aucune « vraie » réalisation de ce patron… Est-ce que par hasard tu l’aurais testée??

Sur ce, je te souhaite une très bonne semaine!

A bientôt!! ;)

Comme d’hab’… La photo bonus! :D Qui ne sert à rien vu  qu’on y distingue à peine la chemise (sujet central de l’article quand même…), mais qui permettra peut être à mon dentiste de me dire s’il est temps ou pas de venir lui rendre une petite visite!! mdr

Ne me demande pas comment j’en suis arrivée à cette pose… je ne sais pas!! ;) J’étais sans doute en train de penser qu’il faudrait que je vide la caisse (puante) du chat!! Arggggghhh!! :P

P1050470

20 thoughts on “Le temps des chemises

  1. Tes chemises à pois sont supers :D Et il faut absoluuuuument que tu m’expliques comment fixer correctement le pied de col à l’encolure et les poignets aux manches. Chez moi, ça donne moche ^^ ===> en relisant l’article j’ai cru comprendre que tu fais ça à la main ?!
    Ma chemise Archer attend (depuis 2 semaines , heum) ces boutons pressions (mais j’ai peur de me planter) et son ourlet. Mais je vaincrai … un jour.

  2. @Sophie: Merci beaucoup!! ;)

    @Biquette: Ben figure-toi que justement il y a quelques années on m’a offert un sac en forme d’arrosoir!! hi hi hi Mais il a un peu morflé avec le temps… Cela étant dit, j’ai une vision très « premier degré » de ma chemise Margot: un corps vert et les pétales blancs! lol Style pâquerette géante!! ;) Et sinon je ne vois pas du tout de quelle équivocité tu parles!! mouah ah ah!!!

    @madeby[viou]: ah la la!!! Je comprends tout à fait le sentiment de frustration quand on a cousu un vêtement sans toile, qu’on s’est appliqué pour les finitions, qu’on l’essaie et qu’on se rend compte qu’il y a pleins de trucs qui clochent… Moi en général je balance tout de rage!!! (oui, je suis une personne trèèèèès calme! hi hi hi).
    J’ai déjà demandé à Juju de m’assister pour l’épinglage de projets en cours, mais j’ai bien senti que je l’embêtais avec mes histoires et qu’il ne faisait pas ça de façon très consciencieuse (j’avais même l’impression qu’il faisait exprès de me piquer dans le petit gras avec les épingles pour se venger!!!! ;) ) du coup je n’ai pas récidivé!! Mais je considère sérieusement l’idée de « sculpter » à coups de mousse mon mannequin de couture pour qu’il se rapproche le plus possible de ma morphologie (mais j’avoue l’ampleur du travail me tétanise un peu et me pousse toujours à reporter l’opération…).
En tous cas, merci pour ta visite et pour ton commentaire! A bientôt!

    @Lauraetgustav: hi hi hi! Tu me flattes!! Mais merci!! ;)

    @Laure: Merci beaucoup! Pour les dents aussi! lol Mais je crois quand même qu’un petit passage par la chaise de torture du dentiste s’impose!! ;)

    @Sewsewmarie: Ah la la!! Moi aussi je suis victime du « je voudrais avoir fini avant même d’avoir commencé »!! C’est un syndrome contre lequel je me bats au quotidien en essayant de me rappeler que la couture ce n’est pas une compèt’… Mais ce n’est pas facile, surtout quand on voit que certaines personnes « avalent » les projets en moins de temps qu’il ne m’en faut pour décalquer un patron (oui, oui! Jolies Bobines, c’est bien à toi que je pense!! hi hi hi). Moi je suis un escargot en couture, il me faut du temps pour chaque étape de la réalisation afin d’obtenir les meilleures finitions possibles (si les finitions sont pourries, c’est sur que je ne porterai pas le vêtement donc…). C’est comme ça! Il faut que je fasse avec!! (escargot Powaaaaa!!) Mais je remarque qu’avec le temps (et l’expérience) je suis quand même plus efficace (heureusement! lol).
    En tous cas je te souhaite bonne chance pour ta chemise Mythique! ;)
    En ce qui concerne les boutons pression, je les ai achetés sur la boutique Etsy Hookedbykmorey (les pressions sont de bonne qualité, disponibles dans de nombreux coloris, la livraison a été relativement rapide et je n’ai pas eu de problème de douane).
    Merci d’être passée sur mon blog et d’avoir pris le temps d’y laisser un commentaire!! A bientôt! ;)

    @MaGau: Eh bien moi je suis bien contente que tu l’aies apporté à la trocante!! Parce qu’au final j’adore ce qu’il est devenu et je porte ma chemise très régulièrement!! ;) Ca me fait plaisir que ma chemise te plaise! Merci pour le compliment! hi hi hi A bientôt!! Bisous! ;)

    @Tiphanie: C’est rigolo parce que mes amis (ceux que je connais depuis bien avant le blog) m’ont déjà fait plusieurs fois la même remarque: quand ils lisent mes articles, ils ont l’impression de m’entendre parler! Du coup je suis plutôt contente que tu aies cette même impression! ;) En tous cas merci pour tous ces compliments, ça me fait très plaisir!! ;)

    En ce qui concerne les patrons M comme Marie, j’avoue n’en avoir jamais testé… principalement parce que la plus grande taille proposée est un peu inférieure à mes mensurations (sniff…) donc comme il existe quand même un large choix de patron « à ma taille » je me suis d’abord focalisée sur ceux là avant de m’attaquer à ceux qu’il faudrait bidouiller!! Mais c’est vrai que le modèle est très joli (j’aime bien le détail des fentes de manche…).
    Il ne faut pas hésiter à te lancer dans la réalisation de ta chemise, le tout -je l’ai compris maintenant!- c’est de décomposer sa réalisation en petites tâches facilement réalisables, à répartir sur plusieurs jours afin de garder ta concentration et ta précision au top à chaque fois! Par exemple, moi j’ai découpé la réalisation ainsi:
    tâche 1: décalquage et découpage du patron
    tâche 2: découpage et marquage des différentes pièces en tissu
    tâche 3: réalisation de toutes les pinces et des 2 bandes de boutonnage
    tâche 4: assemblage des dos et des devants au niveau des épaules, assemblage du col
    tâche 5: pose du col, assemblage des côtés de la chemise, réalisation de l’ourlet
    tâche 6: pose du biais au fentes des manches, assemblage des manches
    tâche 7: pose des manches sur le reste de la chemise, ajout des poignets de manche
    tâche 8: finitions à la main
    tâche 9: réalisation des boutonnières, pose des boutons
    En réalisant parfois 2 ou 3 tâches dans la même journée en fonction de ma motivation ou en n’en faisant qu’une et en passant toute de suite à une autre activité quand je sentais que j’allais perdre patience!
    C’est plus long certes, mais au moins c’est « bien » fait et avec plaisir!!;)
    Sinon fais attention, la poïte aigüe c’est hyper contagieux!! Une fois qu’on commence à utiliser des motifs à pois c’est très dur de s’arrêter!! hi hi hi
    A bientôt et merci de ton passage sur mon blog!

    @Mirou: Aaaah! Merci pour ma toile!! Ca lui fera plaisir de lire ça! hi hi hi
    Je n’ai qu’une chose à dire: les grands esprits se rencontrent!! lol Sauf que toi tu l’as mieux joué: tu as du tissu 100% coton! ;) Il faut vraiment que je me prévois une petite descente à Paris dans les semaines à venir (suis en manque!! lol).
    N’hésite plus! Très honnêtement ce modèle est tout à fait abordable techniquement parlant!! J’ai hâte de voir ta version! ;)
    Bon courage! Merci de ton passage! Des bisous! ;)

    @Lena: Merci pour le compliment!! Alors moi je n’ai pas rencontré de problème aux emmanchures pour ce modèle… Mais j’avoue que ça m’est déjà arrivé pour d’autres… Pour essayer d’y remédier je me suis mise à faire 3 coutures de fronce au niveau des têtes de manche: une très près du bord, une à 1cm et une à environ 1,8cm… Et depuis je n’ai plus rencontré de problème de plis, l’excès de tissu au niveau de l’arrondi de manche étant mieux réparti… Si tu ne fais pas déjà comme ça, ça vaut peut être le coup d’essayer? On ne sait jamais! Bon courage pour tes prochaines chemises!! A bientôt!

    @ByJulie: Hi hi hi!! Merkiiiii pour toutes ces gentillesses!! Oui! Tu as vu!? Je sors l’artillerie lourde!! Que du vrai évidemment!! mdr A bientôt!! ;)

    @Powings: Oh!!! Comme c’est gentil! Merci à toi de lire mes pavés en entier!! ;)

    @Jul: Oui! En fait je suis une mimolette secrète!! hi hi hi Honnêtement je crois vraiment que le « fractionnage » des tâches c’est la bonne méthode pour moi! La réalisation s’étale en longueur mais au moins je ne fais rien dans la précipitation et le fait de barrer une étape à chaque fois ça me motive: j’ai l’impression d’avoir fait quelque chose, même si le vêtement n’est pas encore fini!
    Je vais aller regarder de plus près ce livre japonais de chemises pour homme!! Pour l’instant je n’ai utilisé qu’un seul modèle pour mec… Il est temps que je tente autre chose! (peut être une chemise coupe slim pour Juju…).
    C’est clair que le nouveau numéro Ottobre n’est pas à la hauteur du précédent!! Je pense vraiment que tu ne regretteras pas de te procurer celui de l’hiver dernier! Surtout que la plupart des modèles peuvent être transposés au printemps/été!! J’ai réalisé la robe à raglan pour ma mamie et la coupe tombe super bien!! Il y a de petites pinces au niveau des épaules qui permettent de mettre en forme la pièce et qui fait du coup une jolie ligne d’épaules!! Je n’ai qu’une hâte en faire une version t-shirt pour moi!!! :D
    Je te remercie pour tous tes compliments!! Ca me fait super plaisir!! A très bientôt!! ;)

    @Mamie: Merci beaucoup!! ;)

    @Lirbis: Hi hi hi!!! C’est super gentil!! :D J’ai laissé parler la Texanne Bling Bling qui est en moi! mdr

    @Helli: Parole de trouillarde: la chemise c’est faisable!! ;) Faut juste faire des pas de bébé pour ne pas se décourager: une tâche à la fois, et on arrive au but!! ;) La chemise Mythique de Aime comme Marie est très jolie! Je te souhaite bon courage et je guetterai l’internet pour voir le résultat!! ;) A bientôt!

    @Vero: Merci beaucoup!! C’est très gentil!! ;) Oui!! Le mont coupon diminue petit à petit! hi hi hi Vu que j’ai fini 5 projets j’ai le droit à une petite virée tissus!! Je vais profiter du marché qui aura lieu à Metz à la fin du mois pour m’offrir un petit shoot! mdr Bises et à bientôt!! ;)

  3. J’apprécie ton humour bravo pour toutes tes réalisations en couture.La pile de tissus doit diminué un peu pour ce que j’ai pu en voir lors d’un billet consacré aux bonnes résolutions 2014.

  4. La chemise, ça me tétanise, impossible de me lancer, rien que de penser aux boutonnières, j’en ai des frissons brr

    La tienne est vraiment cool, la forme du col, les pressions tout.
    Moi si je me lance je pense que je commencerai avec celle de aime comme Marie, je sais plus le nom du modèle et je suis beaucoup trop feignasse pour le chercher mais elle a l’air pas mal du tout d’après les réalisations que j’ai vues

  5. J’achète !! Elle est top cette chemise, très western avec les boutons en nacre. Et le collier col bijoux qui briiiille. TU viens de m’achever ^^

  6. Que de cachotteries !! Madame est adepte de chemise, mais n’en dit mot ! J’aime aussi beaucoup coudre ce genre de pièces, et comme toi, je trouve que plus on fractionne le projet en étapes courtes et réfléchies, plus les finitions sont jolies (mais je ne vais pas jusqu’à coudre le col et les poignets à la main !) Par contre je ne porte jamais de chemise… Mais j’en couds pour les mecs !
    LE patron top top est le n°6 de Chemises pour hommes, le livre japonais. Mais les autres numéros sont bien aussi, les poignets et les cols diffèrent.

    C’est bon, tu m’as convaincue : je vais commander le Ottobre du 05/2013 – les tee-shirts raglan me faisaient déjà de l’oeil, si tu confirmes qu’il est top… Je cours ! Alors que le numéro actuel me laisse dubitative.

    Ah, et j’aime bien les boutons de ta chemise, ton look (pas celui avec la toile, évidemment !) et surtout la belle dentition de la dernière photo !!
    A très vite !

  7. Mais comme je suis fan de ta chemise!! Avec avec le sous col en diamant ^^ quelle classe!! Bravo pour cette cousette qui te va parfaitement, qui te mets en valeur et qui te correspond tellement!

  8. Elle est superbe ta chemise. Je bave a chaque fois devant les réalisations de ce modèle.
    J’ai fait ce modèle une première fois pour ma soeur pour Noël, j’ai vraiment vraiment galeré au moment de l’assemblage des manches (problème de tête de manche et d’emmanchure qui coïncide pas). J’ai été tenté plusieurs fois de jeter par la fenêtre mon projet. J’ai finalement après avoir glané des conseils sur T&N réussi ma chemise. La chemise était la a temps au pied du sapin. Ma soeur a tellement aimé qu’on a été ensemble acheter un autre coupon. Confiante, je commence cette nouvelle chemise et… la galère des têtes de manche recommence. Je pense être maudite avec ce patron.

  9. et bien moi, j’aime bien ta toile! question coloris, elle te donne de l’éclat sur le visage! garde-la! change juste de jean!

    La chemise )à pois est parfaite mais avec un petit côté « sage » malgré le rugissement final!
    Ton article tombe à pic..;et pour cause.. j’ai ramené du royaume des tissus à Paris Montmartre un coton semblable: en jean bleu semblable, avec petits pois blancs semblables, (juste plus petits!) mais 100% coton… et avec l’idée de m’en faire une chemise bien ample pour porter avec des tee-shirts…et j’ai lorgné sur ce patron d’ottobre semblabe….SANS BLAGUES!!!

    Alors là, je dois me décider et foncer !

    Merci merci, tu me motives
    Bisous
    Mir

  10. Qu’est ce que tu me fais rire ! Quand je lis tes articles j’ai vraiment l’impression de t’écouter parler, c’est très vivant !
    Continuuuuue !!!!

    Super article avec plein de modèles de chemise. Moi j’ai acheté les patrons de Marie (la mythique et la mister) ainsi qu’un livre dédié au sujet « les chemises, 26 modèles pour homme » de Ryuichiro Shimazaki.

    A chaque fois que je vois de belles réalisations sur les blogs ça me rebooste pour me lancer car comme toi j’ai peur ! et que je sais que ça va être chronophage !

    J’ai envie de succomber à ta poïte aïgue ou je ne sais plus comme tu l’appelles… C’est vrai que c’est super joli !

    Au plaisir de découvrir tes nouvelles aventures !

    Bises

  11. J’avoue le tissus de la toile a trainée un bon moment au fin fond de mon armoire à tissus qui me sortaient par les yeux !!
    Je suis bien heureuse qu’il ait trouvé une nouvelle vie !!
    J’adore ta chemise bleue à pois et tous ses petits détails, tu m’épates !

  12. J’aime beaucoup ta chemise et suis très impressionnée par le travail accompli : coutures à la main etc … C’est déjà hyper long de coudre une chemise !
    Je me suis bien amusée en lisant ton post car je m’y suis un peu retrouvée : « précision, de la concentration et de la patience (qualités qui me font souvent parfois défaut) » Hé hé hé ! Moi je couds plutôt dans la hâte : quand je commence un truc, il faut qu’il soit fini là tout de suite dans la foulée ! Mais je progresse car j’ai commencé une chemise, la Mythique il y a bien 2 mois. Celle-ci je la bichonne aux petits oignons en fractionnant mes moments couture et en intercalent d’autres projets couture. La raison est que j’ai raté la Margot, trop optimiste sur mes capacités couturesques. Je n’aime pas non plus voir un projet couture partir à la poubelle. Bon il faut dire que sur celui-ci il manque tout de même quelques petites précisions notamment au niveau de la patte de boutonnage même si l’on sait que ce patron s’adresse à des couturières plus averties.
    Quels boutons pressions as-tu utilisés car j’en cherche justement pour faire une robe chemise !
    Allez assez de blabla, ta chemise est très très chouette, bravo !!

  13. Quel travail !!! Félicitations pour cette chemise très country. Et bravo pour ces belles dents. Je ne me risquerais pas à faire la même chose : entre mes plombages et mon fil résidu de mes années d’appareil je serais sourire de fer plutôt qu’autre chose ;-)

  14. Je suis en admiration devant le tissu et les finitions… Etant une adepte du no-toile, je comprends le truc… Par contre, comme je n’ai pas fait de toile de ma robe – bureau – compatible dans un tissu adoré… et que je viens de me rendre compte hier soir vers 0h pour une 1 ère séance d’essayage que l’encolure baille (parementure cousue et surpiquée, bien sûr, sinon ce ne serait pas drôle) je pense qu’une toile, finalement, c’est chouette ! Tout à l’heure, se contorsionner devant le miroir avec des épingles… l’emploi d’un congénère doit être fortement recommandé !
    Quelle patience pour tous ces essais ! Perso, je n’ai pas encore cousu de chemises mais ce sont les patrons sans col et avec les empiècements du dos qui reviennent sur les devants, dans un tissu super fluide, qui m’attirent… j’en ai vu chez burda pour changer…

  15. Si camarade, viva la revolución del la camisa !
    Je ne sais pas pourquoi, je t’imagine bien dans le chemisier Margot, avec un petit sac à main en forme d’arrosoir.
    PS : je trouve l’association entre la dernière photo, l’allusion au dentiste, et le soin apporté aux finitions très équivoque :D

Répondre à ByJulie Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>