La scoumoune

madame-catastrophe-117570-250-400

Pinaise de pinaise!

En ce moment tout ce que j’entreprends foire! J’ai perdu mon mojo couture, mon mojo tricot, en fait j’ai perdu mon mojo tout court!

Je ne sais pas ce qui se passe, si quelqu’un m’a jeté un mauvais sort (si tu te reconnais, dénonce-toi! ;) Et si tu me rends tous mes mojos je serai (peut-être) clémente :D ) ou si simplement c’est normal et que ça arrive à tout le monde ce genre de traversée du désert….

Pour faire court ( de qui est-ce que je me moque? Comme si c’était possible!! mouah ah ah):

- Je me suis lancée dans un pull d’été en jersey tricoté avec des aiguilles 2,5/3 (je répète des aiguilles 2,5/3): j’ai fait un échantillon géant avant de commencer et j’ai bien tout calculé/mesuré. Je me suis jetée à corps perdu dans ce projet (corps perdu c’est le cas de le dire: je me suis trouée la pulpe de l’index droit à force de pousser cette aiguille fine et pointue (et ça ne veut pas se refermer!!) et une nouvelle bosse du tricot s’est formée sur mon majeur gauche!), j’ai tricoté patiemment le corps, maille par maille, rang par rang, en me répétant sans cesse que, nom d’un petit bonhomme en mousse, vu les dimensions de la pièce, j’étais quand même vachement épaisse (ce haut étant sensé avoir une aisance nulle). J’ai utilisé le grafting pour finir les épaules et à ce moment là j’ai ressenti la fierté du travail accompli en me disant « plus que les manches et le col ». Juste pour voir ce que ça donnait porté j’ai enfilé le corps de mon pull et là… le drame. Pour obtenir un corsage ajusté je suis obligée d’empoigner 20cm de matière de chaque côté de la taille. Bonne nouvelle: je suis un peu moins épaisse que la taille de mon tricot ne me le laissait penser. Mauvaise nouvelle: il faut tout recommencer. Honnêtement je ne sais pas où ça a foiré. La théorie avancée par Tassadit (et qui parait plutôt bonne ma foi) c’est que je me suis détendue du sloup en tricotant le projet et que du coup ma tension s’est relâchée, d’où les 40cm (?!??!) de circonférence supplémentaires. Bon pour l’instant ce projet est au point mort. Je n’ai pas encore eu le courage de tout détricoter… Il me faut un peu de temps pour digérer l’échec…

- Pour tenter d’oublier ce projet foireux, je me suis lancée dans un autre… projet foireux! Mouah ah ah! Un autre pull d’été, manches courtes, coupe ajustée avec une sorte de jacquard/colorblock à 3 couleurs: encore un modèle freestyle. Là pour le coup, ce n’est pas la tension qui a posée problème, c’est la technique de tricot. Comme je voulais tricoter en rond j’ai utilisé la méthode du jacquard à 2 mains (très bien expliquée par Lili the Banyan Tree) que j’ai mis peu de temps à bien maitriser: je tricote presque aussi vite avec 1 ou 2 couleurs maintenant! Et surtout plus de fils qui s’emmêlent! Seulement voilà, je me suis rendue compte que sur de grands aplats de couleurs cette méthode n’est pas idéale car elle donne un aspect un peu gondolé au tricot (dû au tissage un peu différent que celui obtenu lorsque l’on se contente de faire suivre le fil non utilisé à l’arrière du travail). Au départ je me suis dit que ce n’était pas grave, que je pourrais vivre avec ce léger gondolement… Et puis nan! Impossible de m’y résoudre… J’ai donc envisagé une autre technique: l’intarsia. Seulement voilà en rond ce n’est pas vraiment jouable. J’ai bien pensé à faire un « faux » tricot en rond où on entoure la première maille du « tour » avec le fil de fin de rang avant de repartir dans l’autre sens, mais du coup les finitions sur un des côtés auraient été moins jolies (et ça forcément, ce n’était pas acceptable! ;) ). Il a fallu me résoudre à utiliser la méthode de tricot Phildar (lol) c’est à dire tricoter toutes les pièces séparément et les coudre ensemble une fois terminées. Pour l’instant je n’ai réalisé que le dos…

- Après avoir découvert que mon 2ème projet était également foireux, au lieu de tout détricoter tout de suite, j’ai laissé décanter quelques temps et je me suis lancée dans un 3ème projet (après j’ose encore me demander comment j’ai fait pour obtenir un bac géant pleins de « projets en cours » hummm humm). Pas du tout de saison celui là: un pull sans manche en laine que je pourrais porter cet automne/hiver par dessus mes chemises. Ce devait être un projet rapide (ben oui: pas de manches!) et normalement sans embuches puisque j’utilisais un patron (Huxley) de Brooklyn Tweed (donc quasi-certitude qu’il serait facile à suivre). Evidemment s’il se retrouve dans cette liste c’est que quelque chose a cloché! ;) Ce ne sont pas les explications mais la technique proposée  pour réaliser les emmanchures et l’encolure tout en continuant à tricoter le jacquard (jacquard simple, juste des petits points façon plumetis) en rond: les mailles steek.

J’ai utilisé la technique préconisée par BT qui consiste à réaliser une consolidation au crochet de chaque côté de la maille que l’on va découper (oui tu a bien lu DECOUPER!) plutôt qu’une consolidation à la MAC.

Et puis j’ai coupé. J’ai COUPE mon tricot. Voilà. Et je regrette!! Ouh la la! Comme je regrette!!

Alors oui! La séparation tient (si on fait abstraction du tout premier rang) mais mon dieu que cette finition est moche!! Et ça reste comme ça. Moi, naïvement je pensais qu’il y avait une autre étape pour raboter un peu et éviter d’avoir un boudin de laine sur l’intérieur de son tricot. Mais non. Le boudin reste! Tu remontes justes des mailles par dessus pour tricoter les bord-côtes d’emmanchures. Pouaaah! (Photo à l’appui!)

P1060267

Si un gondolage dans le jacquard de mon tricot me pousse à tout recommencer alors que j’étais presque à la fin du corps, tu te doutes bien que je ne peux décemment pas vivre avec des boudins d’emmanchures et d’encolures!

Et forcément une fois qu’on a coupé (COUPEEEEEE) son tricot plus moyen de récupérer la laine. J’ai donc racheté 2 pelotes (dans mon malheur j’ai eu de la chance, elles sont du même bain!) et yapluka.

Après ce massacre (et comme quoi l’adage « jamais 2 sans 3″ semble se vérifier) j’ai préféré arrêter les frais. Je ne me suis pas lancée dans un nouveau (et 4ème) projet en tricot. Il faut au moins que je finisse mon pull tricolore et mon pull sans manche avant d’attaquer de nouvelles pelotes (oui le premier pull,  je vais plutôt essayer de le réaliser à la machine à tricoter… du jersey fin ça s’y prête plutôt bien je pense). Donc je ne te raconte pas la motivation dont je fais preuve en ce moment pendant mes sessions tricot… Mes yeux vomissent ces pelotes!! Mais bon le résultat me fera surement oublier toute la douleur de l’accouchement la réalisation! ;)

Je pensais me consoler de ces échecs tricotesques en me réfugiant dans la couture… Mais il faut croire que quand ça ne veut pas, ben ça ne veut pas!

- Un combishort (McCalls) trop grand,

- une veste matelassée (Burda) trop petite au niveau du tour de bras et mal coupée (heureusement qu’elle n’était pas blanche, parce que je pense que Juju aurait eu l’impression de sortir avec Bibendum Michelin…),

- un jupe longue (Maison Victor) dont l’élastique s’est détendu lors de sa pose à la surjeteuse (donc devenu trop large pour être porté à la taille mais quand même pas assez large pour être porté aux hanches sans former un magnifique muffin top) et dont le voile de coton reste très transparent même cousu en 2 épaisseurs.

Dans un ultime espoir je me suis lancée dans la réalisation d’un short à taille élastiquée (donc normalement facile et peu gourmand en tissu) et il m’a fallu 2 essais pour en venir à bout et sa coupe pourrait encore être largement améliorée… Désespoir… L’envie soudaine de me couper les veines à coup de Pringles Onion Cream, ou de me noyer dans une baignoire de Ben&Jerry’s Cookie Dough…

Il ne me restait plus qu’à tenter un projet basique, le genre de choses que je n’ai jamais cousues parce que de manière générale je préfère coudre des choses que je pourrais porter… Mais bon, aux grand maux, les grands remèdes… J’allais coudre…. (suspense intense)… une trousse. (Euh, est-ce que tu pourrais arrêter de rire pour que je puisse continuer mon histoire??!!… Merci.).

Alors oui. Projet palpitant en perspective.

Bon cela étant dit ça faisait des plombes qu’il fallait que je prenne un peu de temps pour coudre une trousse pour ranger mes aiguilles circulaires KnitPro (celle en plastique transparent qu’ils offrent avec le kit n’est pas du tout pratique ni « hermétique », si tu as le malheur de la renverser (même quand elle est fermée) tu peux être sur que la moitié de son contenu se fait la malle…).

Dans ma pochette idéale, je dois pouvoir ranger mes aiguilles, mes câbles, mes anneaux marqueurs, mon mètre ruban, mes poissons à jacquard, mon couteau suisse, ma collection de crochets, mon carnet, mon stylo… Si possible avec des compartiments bien distincts (psychorigide) et dans un format pas trop encombrant.

Devant ce cahier des charges plus que conséquent, je sentais déjà la loose pointer son gros nez velu.

Pour essayer de m’assurer (pour une fois) un succès, j’ai simplifié au maximum le prototype, me promettant de me lancer dans la version hardcore quand le mojo serait de retour.

Donc version simple: une poche zippée pour mettre tout le bordel nécessaire et un compartiment à aiguilles, le tout fermé par un petit rabat à pression pour éviter que les aiguilles ne puissent tomber.

scoumoune1

Je suis restée très sobre dans mon choix de tissu en utilisant un reste de lin bleu ciel auquel j’ai ajouté du passepoil, un zip et des coutures roses fluo.

Histoire de m’entrainer un peu, j’ai matelassé la partie extérieure de la pochette en réalisant des coutures diagonales. J’aime beaucoup le résultat même si toutes mes coutures ne sont pas parallèles! Arrrrrgh!!

On pourrait croire qu’un projet si simple ne m’a pris qu’une ou deux heures… Eh bien non! lol Il m’a bien fallu le double ou le triple! mdr

C’est honteux je te l’accorde… Mais je voulais vraiment essayer d’obtenir de belles finitions au niveau du zip et du passepoil alors je me suis appliquée, mais apparemment ça ne suffit pas! Le passepoil gondole un peu et les coutures ne sont pas aussi précises sur la face intérieure que sur l’extérieur. Et quelle galère de poser du passepoil sur une courbe aussi serrée!!

scoumouneTN2

Bon, je suis quand même contente d’avoir fini un projet qui tient la route! Je suis prête à m’attaquer à la version 2.0, celle qui pourra accueillir TOUT mon nécessaire à crochet/tricot.

Toujours dans l’optique de retrouver mon mojo couture, je pense que je vais me faire une petite séance de « couture d’intérieure »: je repousse depuis trop longtemps la confection de nouvelles housses de coussins, de serviettes de table, ou d’un couvre-canapé. C’est beaucoup moins attrayant et motivant que de coudre un vêtement, mais bon la couture 2D a quand même beaucoup plus de chances de succès que la couture 3D (surtout quand le mannequin c’est moi!!).

J’espère vraiment que ma scoumoune va vite se faire la malle, parce qu’il y a pleins de vêtements que j’aimerai me confectionner pour l’été!!!

Sur ce, se termine ma courte (mouah ah ah) complainte. Je sais pas toi, mais moi je crois que ça m’a fait du bien de me plaindre « officiellement » :D (oui parce que je le fais aussi en privé mais ça n’a pas le même impact!! ;) ).

Passe une bonne journée et que le mojo de la couture et/ou du tricot soit avec toi!! :)

18 thoughts on “La scoumoune

  1. Allô ?? Allôôôôôô ???

    Mimooooooooo ???

    Ya kinkin ???

    Ouh-ouh, t’es partie ? Tu reviens bientôt, dis ???

    Signé : une feignasse qui ne fait pas elle-même de blog mais trouve que là, quand même, 2 mois sans publier hein, c’est long.

  2. Que j’aime te lire et regarder tes créas ! Tu ne me lasses pas de me faire rire et j’adore ce que tu fais !
    Pleins de bisous créatifs, tu retrouveras ton mojo, après la pluie vient toujours le beau temps !

  3. Bon, ce n’est pas charitable mais je suis morte de rire! Tu me fais une sacrée concurrence avec ta poisse! Je te jure que je ne t’ai pas piqué ton mojo, c’est plutôt le contraire!!!! Faut vérifier la météo : mojo pourri sur toute l’Europe alors!

  4. Je pense que ca aurait arrangé le probleme, apres je ne sais pas si ca l’aurait completement corrigé ! Mais je suis trop curieuse, je pense que je vais essayer de faire un échantillon en augmentant la tension juste pour voir si ca se corrige au blocage :)

  5. Bon, eh bien je vois que personne ne veut se dénoncer pour ce vol intempestif de mojos!! ;)
    En tous cas merci pour votre soutien pendant cette dure épreuve! (Comment ça j’exagère un peu??!! :P ).

    @Liochka: Je te rassure, ces ratages s’étalent sur une période de 3-4mois! C’est pour ça que c’est aussi frustrant (surtout en tricot!): tout ce travail, toute cette énergie, pour finalement n’avoir rien de neuf à me mettre sur le dos! ;) PS: tu verras avec l’entrainement, tu finiras tes gros projets tricot plus rapidement!

    @Sabine: Ben au moins ton mojo fonctionne!! hé hé hé Parce que même si ça te prend du temps à la fin tu as un vêtement portable! ;) En tous cas merci pour ton soutien (je mangerai une cuillère de Cookie Dough en ton honneur! hi hi hi).

    @Sweet Little Devil: Je crois qu’il est temps de contacter le Père Merrin et le Père Karras pour nous débarrasser de cette saloperie de Scoumoune!! J’espère juste que j’éviterai de dégueuler tout vert dans tous les sens! hi hi hi (ça doit être super chiant à nettoyer! ;) ). En tous cas, bon courage à toi aussi dans cette mauvaise passe couturesque! A bientôt!

    @Jul: Ouiiiiii! J’ai eu la chance de pouvoir récupérer une machine à tricoter entière et en bon état de marche! Il faut juste que j’apprivoise la bête et après j’en parlerai plus en détails! ;)
    En ce qui concerne la pochette, je me tâtais à « recopier » le patron et à en faire un petit pdf… Puis je me suis dit que ce n’était peut-être pas très intéressant et qu’il valait mieux que j’attende d’avoir fait la version 2.0… Mais si ça t’intéresse je veux bien le faire! ;)
    Et pour répondre à ta question: non! malheureusement, aucun mariage prévu pour moi dans un futur proche! (et c’est pas faute de faire des allusions à Juju: je veux ma robe de princesse!! hi hi hi). Par contre je me suis proposée pour coudre la robe d’une copine (mes élans de générosité causeront ma perte! mdr) d’où le petit travail de recherche! Merci pour tes bonnes ondes et à bientôt!! ;)

    @Saki:Ah la la!! On reconnait la gourmande!! ;)

    @Tassadit: Merci copine! ;) C’est vrai faut que j’essaie de ne pas focaliser sur les défauts… Mais bon c’est pas ma faute si le nez de mes yeux est collé dessus!! :D
    Ah! oui! J’avais oublié la 2ème partie du Théorème de Tassadit sur l’agrandissement inopiné d’un tricot! hi hi hi Mea Culpa!! ;)

    @Lili The Banyan Tree: Non! Je l’ai détricoté avant même d’avoir fini… Hummm… Maintenant je regrette!! Tu crois que ça aurait réglé le problème??!!

    @Stordigot: Ouh pinaise!! Le drame du coup de surjeteuse je connais!! C’est ce qui a fait que Murdoc et moi on est resté en froid pendant près d’1 an!! Par contre la progéniture qui détricote un châle, ça je n’ai jamais vécu! Mais je t’assure que dans mon esprit ça s’apparente vraiment à une vision d’horreur (genre scène de boucherie dans massacre à la tronçonneuse! ;) )!! J’imagine qu’après ça tu l’as mis en pension??!! ;) hi hi hi. Je propose une séance groupée d’incantation du mojo… A plusieurs on aura plus de poids!! ;) Bon courage et à bientôt!

    @Mokkona: Tu sors tout de suite!! ;)

    @Lauraetgustav: Merci pour ce cri du coeur!! ;) Et pour tes encouragements! A mon tour je t’envoie des ondes positives pour ton châle en aiguilles 3 (toi, tu aimes souffrir hein! hi hi hi). Pour le pull à plumetis je n’ai pas dit mon dernier mot! J’amorce la dernière phase: relevage de mailles pour faire les emmanchures et l’encolure! J’y suis presque!!! A bientôt!!

    @Zibusine, Sophie et Powings: Merci beaucoup pour vos encouragements! ;)

  6. NNNNNOOOOOONNNNNN que le mojo de Mimolette soit restitué immédiatement!!!
    Mais si ça peut te rassurer je crois que ça arrive à tout le monde(je pense d’ailleurs à mon sauvetage de haut récent).
    Bref, mauvais mood tricot-couture espérons qu’il soit court.
    COURAGE pour les tricots (je fait une écharpe en 3 en ce moment, je me maudis à chaque maille).
    Dommage pour le pull, j’adore le plumetis!

  7. Ouille ! Faut quand même reconnaître que c’est très courageux d’avoir coupé dans ton tricot..
    Mais si ça peut te consoler, tu n’es pas la seule.. Finir, une robe bustier et à la dernière surjetterie, donner un coup de couteau malencontreux juste au niveau du sein.. pratique pour allaiter ceci dit.. Finir un trendy châle et avant de rabbattre ses mailles, laisser traîner son tricot et le voir 10 secondes plus tard tout défait parce que « c’était tellement rigolo maman ».. MOJO, REVIENS!!!!!!

  8. Mais elle est mignonne comme tout cette petite trousse! Et on est toujours dures avec nous-mêmes, alors que si tu voyais ta trousse avec un regard extérieur qui n’aurait pas passé des heures le nez collé dessus (un regard qui a un nez, gné?), tu n’accorderais pas une seconde d’attention aux petits défauts sur lesquels tu te focalises…

    PS Mon autre théorie pour ton histoire d’échantillon félon, c’est le poids de la bête qui étire le tout dans tous les sens contrairement à l’échantillon.

  9. Ah bah mince, je compatis, courage (et non, par pitié, ne gâche pas d’excellents pringles crème oignon avec ton sang ! Apporte les plutôt à la soirée tricot qu’on puisse jouer les pompom girls en t’encourageant…. tu vas le retrouver ton mojo !)

  10. Courage ! tu vas vite retrouver ta force créative ! Profites-en pour coudre des housses de coussin, tu as raison, c’est difficile de faire plus simple et ça va te remotiver petit à petit.
    Mais dis donc, j’ai cru comprendre que tu as une machine à tricoter !? j’espère que tu en diras plus !
    Et sinon, je suis super intéressée par plus d’infos sur ta pochette range-aiguilles, un moment que je cherche à m’en coudre une aussi (pas le courage) pour remplacer l’affreuse pochette HiyaHiya livrée par défaut – et TOUT ranger en une seule pochette, chaque chose à sa place. Comme toi, quoi.
    Par contre, pour quelqu’un qui a perdu son mojo en entier, tu es bien ambitieuse de faire des articles sur les robes de mariées ! Y’a du mariage dans l’air ?? Il faut vite que tu retrouves tous tes moyens !

  11. Grâce à toi je sais maintenant que c’est à cause de la scoumoune que j’ai « raté » plein de projets! Non parce que forcément, ça ne peut pas venir de moi, ni de toi d’ailleurs : ça serait une trop grosse coïncidence 2 périodes de ratage simultanées. C’est donc forcément quelque chose d’extérieur (la scoumoune) qui se ligue contre la fabrication maison de vêtements ^^
    Pour te consoler, un résumé de mes ratages : un t-shirt dans un tissu ultra glissant, une jupe à la taille trop étroite, une robe au buste trop long, un t-shirt aux bras trop serrés… et tout ça d’affilé.
    Plus qu’à se lancer dans un bon exorcisme scoumounesque!
    Courage et patience :-)

  12. Hmmmm, j’ai commencé en mai 2013 à tricoter mon premier gilet, fini de le tricoter en février 2014, fait les coutures en avril, ajouté le bouton en mai. Il attend encore d’être bloqué (il n’est vraiment plus de saison). Tu veux mon mojo? Ou le tien c’est mieux? Sans blague, bon courage. Et attention à la cookie dough, c’est le diable, mais mmmmmmm c’est bon!

  13. Aie !!!! ma pauvre !!!mais tu me fais bien rire quand même !!!!? t’as réussi à faire TOUS ses projets en si peu de temps ?!?? Quand je pense qu’il me faut 15 jours pour faire un vetement et 1 an pour faire le seul pull de ma vie !?!!!! BIZ

Répondre à lili The Banyan Tree Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>