J’ai testé: Stampo T-Shirt d’Aladine

P1070642

Tu vas finir par croire que j’ai des actions chez Aladine ou Créavéa!  :mrgreen: Mais que nenni! Je ne suis qu’une humble mimolette testeuse qui se dévoue pour toi ;) (hein? quoi? comment ça j’en fais un peu trop??! hi hi hi!).

Bon ben ok! Je l’avoue! Comme tout le monde je pense, j’aime bien recevoir des petits cadeaux! On me propose de temps en temps des offres de test ou de partenariat, mais je décline la grande majorité car elles n’ont souvent rien à voir avec la « ligne éditoriale » (ouh punaise! je me la pète là!) de mon modeste blog. Et comme j’aimerais que la blogosphère couture reste un milieu relativement épargné par la pub et les articles sponsorisés-qu’on-ne-sait-pas-si-c’est-du-lard-ou-du-cochon, je me dis qu’il faut que je commence par balayer devant ma porte!

Mes critères de sélection:

- il faut que cela soit un produit en rapport direct avec les thèmes abordés sur mon blog (couture, tricot, customisation…),

- il faut que ce soit un produit que j’aurais pu acheter par moi-même: je suis une testeuse dans l’âme et ça m’arrive souvent de prendre un produit juste parce qu’il a l’air intéressant et qu’il pourrait avoir une utilisation potentielle dans la réalisation de vêtements, accessoires ou décoration (pas étonnant que mon atelier soit plein comme un oeuf!). Je me dis que le tester gratuitement permet à mon porte-monnaie d’avoir un peu de répit en attendant d’en racheter si je suis convaincue ou de tester autre chose qui m’aurait tapé dans l’oeil!

- il faut que je puisse être libre de dire ce que je veux sur le produit (de façon polie bien sûr!): le fait que tu lises ce que je vais écrire à son sujet me donne une certaine responsabilité vis-à-vis de toi, je ne pourrais plus me regarder dans le miroir si je t’incitais à acheter un produit qui n’est pas terrible mais que je défends parce qu’on m’a « payée » pour le faire!

Donc, lorsqu’au tout début de l’été, Florian de Créavéa m’a contactée pour me proposer de tester le kit Stampo T-Shirt, un autre produit de la marque Aladine (l’année dernière j’avais testé la teinture izink),  j’ai regardé ma check-list:

- c’est un produit qui colle aux thèmes de mon blog (-> customisation),

- c’est un produit que j’aurais pu acheter moi même (j’ai déjà acheté des tampons encreurs pour tissus d’une autre marque, et je possède une sacrée collection de tampons que j’utilise aussi bien sur papier que sur tissu),

- pour avoir déjà collaboré une fois avec Créavéa, je sais que mes propos ne seront pas censurés.

Et j’ai donc accepté le test!

J’ai eu le droit de choisir le kit de mon choix parmi la sélection disponible sur le site   ainsi que 2 tampons encreurs supplémentaires.

J’ai pas mal hésité entre les différents kits pour finalement me décider pour celui intitulé « Starlette » (on ne se refait pas! :P ).

Bon à la base je pense que c’est un kit plutôt destiné aux enfants vu que sur le packaging on ne voit que des petites filles, mais le caniche, le milkshake et la vespa avec son petit ballon coeur m’inspiraient beaucoup, alors j’ai fait comme si je n’avais rien vu de tout ça! ;)

Le kit contient:

- 8 tampons,

- 1 encreur noir spécial textiles,

- 5 feutres textiles (rose, rouge, bleu, vert, jaune).

Et j’ai donc reçu, en supplément, un encreur rose et un encreur violet.

Comme toujours avant de me lancer dans une réalisation, je préfère tester le produit pour voir comment il s’utilise et à quel rendu je peux m’attendre.

J’ai donc découpé des échantillons de tissus de plusieurs matières et couleurs (du jersey de coton écru contenant un peu d’élasthanne, de l’interlock blanc 100% coton, de l’interlock gris clair chiné 100% coton, de la popeline de coton blanche, du jean avec un peu d’élasthanne et du coton à carreaux roses et blancs assez épais) et j’ai commencé à tamponner!

P1070643

Le support du tampon est en mousse, par conséquent les grands motifs ont tendance à s’incurver (les bords sont plus relevés que le centre) ce qui fait que lorsqu’on les pose sur le tampon encreur, les bords vont être plus « encrés » que le centre. Il faut donc bien appuyer sur toute la surface du tampon pour qu’elle soit uniformément recouverte.

J’ai trouvé les encreurs vraiment bien imbibés: c’est plus agréable d’utilisation et surtout on peut se dire qu’ils vont durer longtemps!

Le petit « hic » c’est que du coup, si on appuie un peu trop fort sur le tampon pour l’enduire uniformément, on se retrouve également avec de l’encre sur des endroits où il ne devrait pas en y avoir (oui oui!! je pense à toi, maudit pourtour du motif! ;) ) et lorsqu’on applique le tampon sur le tissu, on risque de laisser une trace indésirable (si tu regardes bien sur les photos tu peux observer ce phénomène à plusieurs reprises).

Pour éviter cette catastrophe (oui oui! CA-TA-STRO-PHE! :mrgreen: ) il faut supprimer l’excès d’encre du tampon avant de l’appliquer sur le tissu, pour cela j’ai simplement utiliser des coton-tiges! Une fois sur le tampon, l’encre ne sèche pas très rapidement, tu as donc le temps d’éliminer l’excès d’encre aux endroits inopportuns avant d’appliquer le motif sur le tissu!

J’ai testé les 3 couleurs et j’avoue avoir eu une nette préférence pour le noir! C’est le seul qui ressort bien sur tous les tissus testés (même si sur le jean ce n’est pas très très visible). Le mauve et le rose sont plutôt à réserver pour les tissus très clairs.

Pour fixer la couleur il suffit de repasser le motif  pendant 1 minute avec un fer chaud.

J’ai trouvé que le rendu était plus joli sur les tissus en maille (jersey et interlock) et les tissus avec un petit peu d’épaisseur. Sur la popeline le motif n’est pas uniforme et la couleur bave.

La couleur des feutres a également filé sur la popeline, alors que ça n’a pas été le cas avec les autres tissus.

De manière générale je ne suis pas très fan de ces feutres: les couleurs sont trop… primaires! ;) Et la pointe rigide et un peu rêche, rend le coloriage des tissus en maille un peu pénible.

Au départ j’ai colorié mes motifs comme je l’aurais fait sur du papier (en faisant de petits traits parallèles) et je me suis vite rendue compte que je n’obtiendrai pas un résultat « propre » (couleur uniforme et qui ne bave pas au delà des contours du dessin) sans changer de technique.

Finalement j’ai colorié mes motifs en réalisant des petits points serrés avec la pointe du feutre, ainsi le coloriage est plus précis et on évite les désagréments sus-cités.

Après avoir bien fixé les couleurs au fer, j’ai passé tous mes carrés de tissus à la machine à laver ( à 40°C) pour voir si elles allaient tenir le coup, et à part le rouge qui a légèrement passé, je trouve que les autres couleurs n’ont pas bougées! Et notamment le noir du tampon encreur. C’est plutôt de bon augure, mais il faudra quand même refaire le point après plusieurs lavages!

Les tests préliminaires étant plutôt concluants j’ai enfin pu passer à la 2ème étape: l’utilisation en conditions réelles!

Décorer un t-shirt c’était un peu trop évident (rapport au nom du kit! ;) )! Du coup j’ai choisi de décorer… un slip! :mrgreen: (le kit Stampo Slip aurait sans doute eu plus de mal à trouver son public! mouah ah ah!)

Un de mes grands rêves est d’avoir un semainier de culottes! 7 culottes quasi-identiques avec un motif différent chaque jour et bien évidemment le jour de la semaine inscrit dessus!

Mais avant de me lancer dans la confection de 7 culottes, il fallait déjà en réaliser une! Ne serait-ce que pour valider le patron choisi!

Je n’ai pas cherché bien loin, j’ai jeté mon dévolu sur celui dont je me souvenais et que je possédais déjà: la culotte Geneva de Seamwork Magazine.

Bon, de premier abord,  je trouvais la coupe un peu basse (je suis plus du genre culotte de mémé que micro-bout de tissu (je te vends du rêve, hein?! :D ) donc quand j’ai vu comment la culotte peinait à couvrir les fesses du mannequin ça m’a un peu refroidie!), mais en regardant la pièce du patron correspondant à ma taille (XL) et en la comparant aux culottes que je possède déjà, je me suis dit que ça pourrait quand même le faire et que de toutes façons il valait mieux tester tel-quel avant d’effectuer des modifications.

J’ai utilisé un reste d’interlock de coton gris chiné et de l’élastique noir à picots que j’avais en stock (par chance j’avais pile-poil la bonne longueur!! pfiou!!) et j’ai suivi les instructions à la lettre!

Le résultat n’est pas parfait car l’interlock est peut-être un peu épais pour ce modèle et surtout parce que MACGyver a eu des ratés avec le point zigzag… Je crois qu’il va falloir l’emmener à la clinique… (en même temps après 7ans d’utilisation quasi quotidienne ça ne serait pas du luxe…). Mais honnêtement une fois que je n’ai plus le nez dessus, ça ne me saute plus aux yeux! Et puis de toutes façons là où elle va être,  peu de gens pourront remarquer les petits défauts de ma culotte! hi hi hi

Pour le fit, il faudra me croire sur parole car je ne suis pas assez courageuse pour poser en sloup sur internet (j’ai déjà du mal à me prendre en photo quand je suis habillée… donc faut pas pousser mémé dans les orties!), mais ce n’est pas vraiment ça!

Le slip est à la fois trop large au niveau des hanches, trop couvrant au niveau des ouvertures pour les cuisses (ça fait des plis) et pas assez haut à mon goût… Donc en gros celui-là je le porterai en cas de pénurie slipesque! :)

Mais je suis quand même allée au bout de mon idée et je l’ai décoré! J’ai choisi d’y apposer une petite vespa réalisée à l’encre noire.

Pour qu’elle soit bien centrée, j’ai utilisé du masking-tape pour réaliser un cadre aux dimensions exactes du tampon. Comme je l’ai mentionné plus haut, j’ai éliminé le surplus d’encre sur les bords à l’aide d’un coton-tige avant d’appliquer le motif sur le tissu.

Avant de passer à l’étape du coloriage, j’ai fixé la couleur au fer à repasser chaud.

J’ai décidé de faire la Vespa en rouge, couleur typique à mes yeux! Et j’ai procédé par petits points.

Pour donner un peu de relief au motif, j’ai ajouté quelques touches de thermocollant pailleté: du rouge pour le ballon en forme de coeur et du noir pour les pneus. J’ai profité de cette étape pour fixer la couleur au fer.

Au final le rendu n’est pas complètement « pro » (j’entends par là un rendu se rapprochant de celui de la sérigraphie ou de l’impression textile… J’en conviens la barre est haute! ;) ), mais le résultat est quand même très honorable! Surtout qu’à la base c’est un produit plutôt destiné aux enfants!

Mais j’avoue que je me suis bien amusée et que ça m’a redonné envie d’utiliser des tampons pour agrémenter des pièces textiles! Les possibilités sont presque sans limites!

Je me vois bien décorer un coupon de jersey uni avec des motifs milk-shake pour le transformer ensuite en T-shirt, ou bien customiser du linge de table!

D’ailleurs j’ai fait un petit essai sur ma serviette de table (cousue à partir de tissu Ikea) en utilisant le tampon caniche, l’encreur noir et des tampons lettres que j’avais déjà dans mon stock:

En conclusion, mis à part les feutres inclus dans le kit qui ne m’ont pas trop emballés (j’aurais aimé des couleurs plus « subtiles »… en même temps je suis sure que pour un public plus jeune -car finalement ce kit leur est plutôt destiné!- les couleurs sont parfaites),  je suis plutôt satisfaite des produits que j’ai testés!

Je suis sure de réutiliser mes tampons favoris et les encreurs! Et du coup j’ai bien envie de tenter de réaliser mes propres tampons à la main ou avec les machines qu’ils vendent actuellement!

Affaire à suivre! ;)

12 thoughts on “J’ai testé: Stampo T-Shirt d’Aladine

  1. Bonjour!
    Je laisse un commentaire un peu nul pour te dire que j’ai découvert ton blog il y a peu et que j’ai lu quasiment toutes tes archives parce que je suis une personne légèrement obsessionnelle comme ça! j’aime beaucoup tes créations (et ta manière d’écrire!!). Je m’inscris à ta newsletter pour ne pas manquer la reprise :)
    Bonne journée!
    Cynthia (je suis creepy car je suis un peu asociale, mais je ne suis pas un serial killer promis)

  2. Bonjour,
    J’ai été tenté par les mêmes encreurs textiles. Mais j’ai eu des gros soucis! Jamais la couleur ne sèche. J’ai testé le fer à repasser, le radiateur pendant deux jours. Mais rien n’y fait. La couleur n’est jamais fixée. On s’en met sur les doigts et ça bave sur le tissu. Tu n’as pas rencontré ce problème? Peut-être que ça vient du tissu?
    je vais tester d’autres tissus?
    Bonne journée,
    Emiliemilie

    1. Bonjour Émilie!
      Alors je n’ai pas du tout rencontré ce problème… As-tu bien utilisé un tissu en coton? (c’est la matière indiquée pour l’utilisation de ces encreurs). Si tu as utilisé du synthétique il est possible que cela explique pourquoi ça ne sèche pas (ce serait un peu comme mettre de l’encre sur du plastique…).
      Je te conseille donc de refaire un essai sur du jersey ou de la popeline de coton… Normalement cela devrait sécher relativement vite! (moi je laissais sécher 15-20min à l’air libre avant de fixer l’encre au fer sur l’envers).
      Bon courage et bon tamponnage! :)
      À bientôt!

  3. Bonjour Bonjour !

    Tu es toujours en vie ??! Je passe régulièrement ici pour voir s’il y a du nouveau (je crois que je suis abonnée à la newsletter, mais j’ai toujours l’espoir de me dire que c’est une erreur que je n’aie rien reçu !)
    Donne des nouvelles !
    A bientôt j’espère

    1. Bonjour Frimousse!
      C’est très gentil de t’inquiéter de mon sort! ;)
      Je te rassure je vais très bien… C’est juste qu’en ce moment je n’ai plus le temps ni de coudre ni de bloguer… :/
      Ca me manque beaucoup! Et j’attends mes premières vraies vacances depuis longtemps avec impatience pour pouvoir remettre le pied à la pédale et la main au clavier! ;)
      Une fois que j’aurais retrouver un nouveau rythme de croisière, je pense que je serai en mesure de ne plus laisser mon blog à l’abandon comme c’est le cas actuellement!
      Merci encore d’avoir laissé un petit message!
      À bientôt! :)

  4. Salut!
    J’espère que tu vas bien : ça fait longtemps que tu n’as rien publié!!
    Je continue à jeter un pti coup d oeil de temps en temps, pleine d’optimisme…
    Bonne année Mimo! (quelle familiarité…)

  5. Aaaaah, je kiffe ta culotte ! ;) [phrase à ne pas sortir du contexte !]
    C’est une super idée d’ajouter du thermocollant ! En plus sur des petits morceaux comme ça, l’effet un peu « dur » ne doit pas gêner !
    Merci pour ce super test ! ;)

  6. Génial ! J’adore la culotte & l’idée du « semainier » est géniale !
    La petite Vespa est trop mignonne ! /* Non je ne racheterai pas de tampons !!!*/
    Sinon, pour éviter qu’il n’y ait trop d’encre, moi je « frotte » mon encreur sur le tampon.

  7. Trop chou ce Vespa à paillettes !!!

    Et tu résumes parfaitement mon cas de conscience face aux propositions de « collaboration » (berk, quel vilain mot…de partenariat c’est mieux !). Du coup je viens de rajouter un lien vers ici, in extremis avant de publier mon dernier article, parce que je rejoins complètement ton point de vue et tes critères de sélection :)

Répondre à La Couture Rose Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>