.

Daddy Cool

IMG_0019

Oyé! Oyé!

Il est venu le temps des cathédrales (mouah ah ah) de vous présenter mon tout premier projet couture pour homme!

Après avoir admiré les chemises de Blanche Neige l’année dernière en me disant que je n’arriverai  jamais à un tel niveau de finitions et que par conséquent ce n’était pas la peine de me lancer dans une telle galère aventure, je me suis finalement décidée à tenter le coup en fin d’année pour offrir  à mon papa une chemise home-made pour Noël!

IMG_0015

Et parce que j’aime bien me mettre la pression jusqu’au bout, j’ai choisi de réaliser cette chemise en Liberty! En liberty Adelajda (un de mes préférés!) que j’ai trouvé chez Stragier, dont le magasin se trouve à moins de 20km de chez moi, et qui propose le choix le plus important de tissus Liberty (et de tissus haute couture…) que j’ai jamais vu (même au magasin Liberty de Londres, il n’y en a pas tant!).

Bon évidemment, vous vous en doutez, le prix est aussi au RDV dans cette boutique (pour que vous ayez une idée, le Liberty c’est le tissus le moins cher qu’on y trouve… ça donne le ton!) vous comprendrez donc que je ne me sente pas totalement à ma place dans ce magasin!! ;) .

Ca peut paraitre un peu osé d’offrir une chemise en Liberty à un membre de la gent masculine, mais figurez-vous que je savais un peu ce que je faisais! Mon papa avait flashé début 2012 sur une chemise en Liberty Adeladja bleu au Galeries Farfouillettes, et malgré des recherches intensives dans les différents magasins de France, je n’ai jamais réussi à mettre la main dessus: pas en stock ou pas la bonne taille! Pffff… Du coup une seule solution la coudre moi-même (bon après 10mois de réflexion quand même!). Mais là, 2ème obstacle, pas moyen de mettre la main sur  un métrage correct d’Adeladja bleu!! Arrggh!! Qu’à cela ne tienne je prendrais la version kaki! Que je trouve tout aussi jolie et peut-être même un peu plus passe-partout!

Pour le patron j’ai choisi un modèle du magazine Burda: le N°129 du magazine de mai 2011.

chemise #129 burda 05:2011

J’ai réalisé la taille 54, correspondant à son tour de cou, et je n’ai effectué aucunes modifications. Comme c’est une chemise droite, il n’y a pas trop de surprises, et elle tombe nickel! hé hé hé

IMG_0014

Je me suis appliquée comme jamais! Avant de couper ou de coudre n’importe quelle pièce, je me refaisais en boucle dans ma tête la suite d’instructions à suivre , pour ne pas faire de boulette. J’ai pris mon temps (même si il était compté… à 1 semaine de Noël, et avec encore 2 autres gros projets à finir… humm humm), j’ai cousu lentement pour essayer de faire les couture les plus droites possibles, j’ai regardé les tutos vidéo pour faire les fentes de manche jusqu’à les connaitre par coeur!

J’ai tiré la langue sur le côté pendant tout le temps de sa réalisation (ça c’est le signe que je m’applique et que je suis concentrée à fond! hi hi hi). J’ai eu des sueurs froides à chaque moment clé (col, pied de col, fentes de manche, pose des poches, pose des boutons pression…) parce que je savais qu’une erreur sur du Liberty ça ne pardonne pas! J’ai eu l’impression de reprendre mon souffle à chaque tâche effectuée correctement!

IMG_0021

Mais bon ça valait le coup! Et je pense honnêtement que je n’aurai pas pu faire mieux (bon peut être juste au niveau des poignets, il y en a un qui est légèrement moins perpendiculaire que l’autre…).

details chemise

Quand mon papa a ouvert le paquet, il n’a pas deviné que c’était une chemise faite maison! C’est en voyant l’étiquette “mimolette” qu’il l’a réalisé et ça c’est un super compliment, je trouve! Et puis, ce qui m’a fait (et qui me fait toujours autant!) plaisir c’est de savoir qu’il la porte très souvent! Ca me donne vraiment l’impression d’avoir fait quelque chose de bien! ;)

De plus, en réalisant ce projet, je pense avoir amélioré mes compétences techniques ainsi que mon self-control! Et je suis prête à recommencer! Mais évidemment pas pour coudre une chemise “banale” (c’est à dire quelque chose qu’on trouverait tout fait dans le commerce à un coût raisonnable…), à mon sens le jeu n’en vaut pas la chandelle! Le fait-main c’est bien mais bon il faut quand même poser des limites! :)

Et vous? Considérez-vous (contrairement à moi! :P) que tout habit mérite d’être fait maison, même les chemises blanches les plus communes? Avez-vous déjà cousu une chemise pour homme? Avez-vous trouvé ça aussi tendu que moi??!! :)

Je suis curieuse, je sais! hi hi hi J’arrête là avec mes questions!

A très bientôt avec encore un peu de couture! :)

 

 

 

7 commentaires pour “Daddy Cool”

    AH ! tu as succombé toi aussi à la couture pour hommes ; ça a un côté addictif c’est incroyable, surtout les chemises ^^

    Celle pour ton papa est absolument splendide, et en plus tu as osé coupé dans du Liberty… vraiment chapeau pour la prise de risques !!! Je n’aurais pas osé !


    Salut Clo! :)
    Oui, oui! J’ai succombé, mais pour la bonne cause hein! :)
    Je ne sais pas si c’est addictif, mais en tous cas je pense que dans l’absolu, la couture pour homme est moins compliquée que celle pour femme (vu qu’ils ont moins de formes! ;) ), mais bon la chemise, avec tous ses détails, est un peu une exception! :)
    En ce qui concerne le Liberty, j’ai attendu une nuit avant de le découper histoire d’être sure! Mais bon c’était un cadeau, fallait pas lésiner sur la qualité!
    En tous cas merci pour ton message! À très bientôt! Grosses bises! ;)


    Magnifique, ça c’est la classe cette chemise, franchement tu n’as rien à envier aux miennes!!! Bravo :)))


    Hello,

    ça fait un moment que je regarde ton blog et à chaque fois je me marre toute seule devant mon écran en espérant que mes collègues de bureau ne fassent pas les curieux et que le chef ne déboule pas trop rapidement histoire que j’ai le temps de cacher l’objet du délit! hihi ! J’étais obligée de laisser un petit mot cette fois car je me retrouve carrément dans ce poste. J’ai fait une chemise pour mon papa pour son anniversaire il y a 2 ans et je crois que je me suis jamais autant appliquée sur un projet. Je l’ai fini à 4 heure du matin la veille de sa journée et le lendemain j’avais la tête dans les nuages mais j’étais super contente de lui faire plaisir et moi le plus beau compliment qu’il m’ait fait c’est “et pourquoi tu m’as pas mis ton étiquette? Moi aussi je la veux sur ma chemise” (J’avais oublié la veille). Depuis il la porte très souvent, il est fier de dire que c’est moi qui l’ai faite et chaque fois qu’il la met je suis super contente d’avoir bien galéré pour lui faire plaisir. Et voilà ! :) A bientôt


    (oui, comme tu le vois, je suis en train de rattrapper mon retard de lecture sur ton blog, et je me fends d’un commentaire sur tous les articles que j’ai laissés passer…!)
    Il a l’air tout fier, ton pôpa, c’est trop mignon! Je t’admire, moi je n’ose jamais coudre pour les autres, sauf pour ma mère, qui a la même stature que moi et dont je connais très bien les goûts. Alors une chemise pour homme, pfff, je n’y pense même pas!!


    Ce tissu, je l adore c est mon préfère mais pour l instant je ne suis pas assez douée pour en acheter lol


    Alors déjà Standing ovation pour ta chemise !! Tu peux être fière de toi c’est clair !

    Après ce n’est plus d’actualité mais j’en parle quand même : je pense que l’important c’est le geste et l’amour qu’on met quand on coud pour quelqu’un. Dernièrement j’ai cousu un pantalon en lin noir tout simple pour mon chéri. C’est pas très funny mais au moins c’est ce qu’il voulait et c’est sur-mesure. Il le porte et aime le porter, pour moi c’est le plus important ! Après je me fais plaisir quand je couds pour les bébés (qui n’ont pas leur mot à dire) ou pour moi :)