Cocktails and Dreams

Cocktails&Dreams1

Etant née au début des années 80, j’ai forcément grandi avec la culture de cette décennie et je garde à son égard un oeil bienveillant en particulier lorsqu’il s’agit de films, de séries ou de musique.

J’avoue que, souvent, j’envie un peu mes parents d’avoir été de jeunes adultes à cette époque, parce que j’ai l’impression que « c’était mieux » alors.Bon évidemment, je ne suis pas totalement dupe, et je me doute un peu que ce sentiment est  dû au fait que j’associe cette décennie avec l’insouciance de l’enfance et que j’en ai forcément une vision biaisée! Mais tout ce qui me rappelle les 80’s, même les choses les plus nazes, me transporte directement dans une zone un peu « cocon »: c’est à la fois apaisant et ça me donne l’impression que tout est encore possible…

Et le film « Cocktail » ne déroge pas à la règle! Je sais qu’il est kitsch, pleins de clichés, qu’il transpire les années 80 par tous les pores mais que veux-tu je suis fan! J’adore l’ambiance, l’histoire d’amuuuuuur, la poésie à deux balles, les cocktails (ben oui parce qu’il y en a un peu quand même!), la tragédie de la perte du mentor-ami qui permet au personnage principal d’évoluer, et forcément j’adore Tom Cruise.

Arrrrghh! Ne me jète pas de cailloux malheureux, j’aime Tom Cruise -> l’acteur mignon (donc sur une période s’étalant des années 80 au début des années 2000. D’ailleurs j’estime l’apogée de la bogossitude de TC à l’année 2001, dans Vanilla Sky. Oui. C’est une information de la plus haute importance pour toi à n’en pas douter! mouah ah ah!) pas Tom Cruise -> le scientologue slash mec bizarre qui pète les plombs sur les plateaux télé! :p J’arrive très bien à faire la distinction entre les deux (d’ailleurs j’ai pas mal d’entrainement parce qu’il y a un certain nombre d’acteurs que j’aime bien qui apparemment sont un peu des gros nazes dans la vraie vie… Faut faire la part des choses quoi!).

P1070459Donc, je disais: j’aime le film Cocktail. Et quand j’ai eu fini de coudre ma dernière chemise, en la regardant j’ai immédiatement pensé à lui. À Brian Flanagan. Aux cocktails. À la Jamaïque.

Et en fait, après vérification (je ne recule devant aucune recherche préalable pour rédiger mes articles comme tu peux le constater! :mrgreen: ), je ne peux pas vraiment dire que j’ai copié le look d’un des personnages, parce que, s’ils portent bien des chemises, elles n’ont pas vraiment cette coupe ni ce genre d’imprimés…

Bon évidemment, ce n’est pas grave si ma chemise n’est pas une copie conforme d’un des modèles du film! Au contraire même! C’est mieux de s’inspirer d’une ambiance générale et de se l’approprier que de faire du copier/coller, nan? Je n’ai pas envie de donner l’impression que je me « déguise » quand je m’habille, même si je dois bien avouer que derrière chaque vêtement que je couds ou que je choisis, je me raconte toujours une petite histoire, comme si la pièce seule ne suffisait pas et qu’il fallait aussi qu’elle ait une signification!

J’ai envie de me coudre une chemise avec cette forme de col, bordé d’un passepoil contrastant, depuis que j’ai vu le haut de pyjama de Closet Case Files! Mais comme toujours avec moi, entre le moment où l’envie/l’idée apparait et le moment où je m’attaque réellement au projet, il se passe toujours des plombes!

P1070470

Depuis, plusieurs patrons de chemises avec cette forme de col ont fleuri sur le marché, la chemise Juliette de Réplubique du Chiffon et la blouse Keana de Named Patterns, mais comme je suis une rebelle (ou une radine, c’est au choix! :P) je me suis dit que j’allais d’abord fouiller dans mes piles de magazines de couture à la recherche d’un modèle correspondant, avant d’investir dans un nouveau patron.

Et ma foi j’ai bien fait! Car Dame Bubu a proposé il y a quelques années un modèle de chemisier ne nécessitant que quelques maigres modifications pour se transformer en patron correspondant à mes desiderata! C’est le modèle #135 du magazine de mai 2012:

tech_135_open_shirt_large

Voilà ce que j’ai modifié:

- j’ai arrondi les pointes du col (et j’ai donc retracé la pièce devant, qui était à l’origine en un seul morceau, en 2 morceaux: le devant et le parement),

- j’ai raccourci les manches et ajouté une bordure (un rectangle de tissu de longueur égale à la circonférence de la manche, plié en 2… tout ce qu’il y a de plus basique!),

- j’ai ajouté une poche poitrine avec des coins arrondis (avec le recul, la forme de l’arrondi que j’ai dessiné n’était pas la plus aisée à suivre… Ce qui fait que les coutures à ce niveau là, laissent un peu à désirer…).

P1070485

3 petites modifications simples et rapides à faire avant de me lancer dans un premier essai, pour savoir comment tombe cette chemise sur la bête (aka moi! ;) ). Car, je pense que tu commences à le savoir, la réalisation de toile n’est pas vraiment mon fort, je préfère faire une version d’essai potentiellement portable dans un tissu qui n’a pas une trop grande valeur affective et/ou marchande, avant d’attaquer le saint coupon!

J’ai donc choisi un tissu trouvé il y a maintenant 2 ans chez Gotex à Anderlecht, qui m’avait attiré pour sa couleur principale, rose poudre, une couleur à laquelle j’ai beaucoup de mal à résister apparemment vu le nombre de coupons dans cette teinte qui attendent sagement dans mon stock… Ca doit être mon côté ballerine refoulée!

C’est une fois le tissu en main que je me suis aperçue qu’il était parsemé de petits palmiers verts, un peu comme un deuxième effet KissCool! ;) Ca le rend plus unique, mais aussi un peu plus difficile à porter: forcément les palmiers ça renvoie directement à l’été… Donc ça réduit sa fenêtre d’utilisation à 2 mois (en étant trèèèèès généreuse parce que ces dernières années on n’a pas trop été gâtés dans le Noooord! :) ).

Au moment de son achat j’avais dans l’idée de réaliser cette robe avec. Et puis le temps a passé… Je ne l’ai jamais faite. En partie à cause de mon temps de réaction, mais aussi parce que finalement je n’aime pas trop porter de robes à bretelles qui exposent mes gros bras dodus!! Il était donc temps de trouver une autre utilisation à ce morceau de tissu!

Pour donner un peu plus de peps à l’ensemble, j’ai décidé de souligner la ligne de col, la bordure des manches et de la poche poitrine d’un passepoil rose fluo (il vient de chez Veritas). La pose n’a pas été aisée au niveau du cran du col: j’en ai bavé!! Je m’y suis reprise à plusieurs fois et le résultat n’est pas encore tip-top… Mais bon ça me laisse de la marge pour m’améliorer sur la prochaine que je coudrais! hé hé hé!

P1070484

J’aurais aimé savoir à ce moment là qu’Heather Lou de Closet Case Files avait réalisé un tutoriel en images vraiment bien fait sur la façon de coudre un col de chemise passepoilé. Donc si toi aussi ce genre de col t’attire et que tu as envie de te lancer, je ne peux que te conseiller d’aller y jeter un coup d’oeil AVANT de commencer! ;)

La chemise, lorsqu’elle est suspendue à un cintre me plaît énormément. Portée, c’est une autre paire de manches! La couleur n’est pas des plus flatteuses sur moi… Je pense que les pointes de vert flash ont tendance à modifier la perception de la couleur principale et de loin on a l’impression que la chemise est plus beigeasse que rose poudré… Ce qui ne s’accorde pas super bien avec mon teint je trouve…

Ensuite le tissu choisi est une popeline avec beaucoup de tenue et avec le recul ce n’est pas l’idéal pour ce modèle… Il aurait nécessité un tissu plus souple pour obtenir un plus joli tomber qui compenserait la coupe ample et plutôt boxy du modèle (comme tu peux le voir sur le dessin technique, il n’y a pas de pinces au niveau de la taille et le tracé des côtés est droit)…

P1070449

Donc sans surprise quand j’enfile ma chemise, le combo [coupe ample + tissu rigide] me donne l’impression de porter un sac en papier :mrgreen: et je t’assure que ce n’est pas la sensation la plus agréable qui soit!

Il y a donc peu de chances que je remette cette chemise, d’autant plus que je me suis rendue compte après coup qu’elle est très difficile à associer avec d’autres pièces de ma garde-robe: elle ne va littéralement avec rien! Il y’a toujours quelque chose qui cloche: sa couleur ou sa forme ample! Un véritable casse-tête de penderie… Tout ce que j’essaie d’éviter! lol

Bien évidemment je suis un peu dégoutée d’avoir passé autant de temps sur un projet que je ne porterai pas (ça m’apprendra à ne pas réfléchir plus loin que le bout de mon nez avant de me lancer dans un projet! J’aurais pu faire toutes les déductions sus-citées AVANT de couper mon tissu si j’avais laissé chauffer le neurone plus de 2 secondes! ;) ) car, comme je l’ai déjà dit, je ne suis pas une Speedy Gonzales de la couture et il faut donc que je rentabilise au maximum chaque séance passée avec MACGyver!  Mais j’ai décidé de voir le verre (à cocktails mouah ah ah!) à moitié plein: cette réalisation m’a permis de m’entrainer sur pas mal de détails techniques (pose du passe-poil, poche plaquée, col chemise…) ce que n’aurait pas fait une simple toile! Donc pour ne pas avoir fait ça pour rien, il faut que je réalise une version finale!

Avec cette fois:

  • un tissu plus souple: soit une viscose, soit un coton de type lawn (fin et souple) voire même de la soie si je suis courageuse (faut pas rêver! jsuis une grosse trouillarde jamais je n’oserai tailler dans mes précieux coupons de soie! lol),
  • une légère altération de la forme, il faudrait qu’elle soit un poil plus cintrée sans pour autant perdre sa coupe ample qui fait partie intégrante du style du modèle! Donc soit je cintre un peu les côtés, soit j’ajoute des pinces au dos… Je vais tester ça sur ma version d’essai de luxe! lol
  • un motif ou coloris qui s’accorde mieux avec le reste de ma garde-robe (donc en gros avec du bleu, bleu ciel, blanc, rouge, jaune ou vert! ;) ).

J’espère que j’aurais le temps de coudre (ou re-coudre! lol) tous les projets que j’ai en tête avant la fin de l’été… Rien n’est moins sûr! lol

À bientôt!

P1070452

 


AVIS SUR  Modèle #135 05/2012 – BURDA MAG

Niveau de difficulté:  

C’est un modèle « grande taille » (t.44->52) que j’ai légèrement modifié (forme du col, manches) pour coller à mon idée! D’après moi c’est un modèle intermédiaire à cause du col qui est un peu délicat à coudre (surtout quand on y ajoute du passepoil!) mais en s’appliquant c’est tout à fait faisable! ;)

Les + :

  • le patron est tiré du magazine Burda donc plutôt bon marché!

Les – :

  • La coupe un peu trop « boxy ».

Est-ce que je réutiliserai ce patron? Oui, mais en modifiant un peu sa coupe pour qu’elle soit moins large au niveau du dos et en utilisant un tissu plus fluide.

Est-ce que je le conseille à d’autres couturiers? Oui, s’ils cherchent un modèle de blouse à col chemise dispo en grandes tailles!


11 thoughts on “Cocktails and Dreams

  1. Juste pour te dire que je venais de découvrir ton blog…. mouais je sais un peu tard!!!! mais je le trouve super sympa!! et moi aussi (j’ai lu qu’une autre fille bizarre le faisait aussi), je me suis tapée toutes tes archives (ou presque)…. bon ben voilà c’était juste pour dire ça, et peut être que ce soir comme je ne savais pas quel film regarder en streaming….ben….. j’ai trouvé!

    1. Merci beaucoup! :) Je pense qu’un jour je me laisserai tentée par ce pyjama: toutes les versions que j’ai vues sont magnifiques!! À bientôt!

  2. Je suis tombée sur ton blog en cherchant des avis sur les peintures textiles. C’est une belle découverte!
    Tes articles me font beaucoup rire :D et sont très clairs, encore plus génial!!!

  3. Salut Julie!
    Je me suis dit que j’allais voir à tout hasard et j’ai eu la bonne surprise de te retrouver au rendez vous du mois d’août!
    Je suis toujours épatée par la rapidité avec laquelle tu travailles et par la présentation si bien faite de la réalisation !
    On n’a même pas le temps de se poser la question qu’on a déjà le détail du tissu sous les yeux!
    Bravo et gros bisous!

  4. Waouh ce tissu ! Et ces palmiers !!! Et ce raccord sur la poche !
    Waouh ce passepoil de folaïe !!!
    De près, genre la dernière photo, on voit bien le rose poudré … mais de loin, effectivement … je comprends le beige lavasse (et je le déploreeeeee).
    Sinon, pour le côté un peu « dur » du tissu, des fois, ça passe avec le lavage … Donc faut le laver encore et encore … genre avec des tissus qui « frottent » (jean) pour l’user un peu … comme ça, il pourra au moins servir …. de pijama :) !
    Allez, la prochaine version sera vraiment la bonne !
    & on lancera des shakers pour fêter ça !

  5. oh! non tu ne vas pas la porter!
    et pour cause; je vois un pyjama, enfin le haut! au début j’ai cru que s’en était un…;mais en voyant le bas!!! j’ai donc bien lu tout ton post et là, je conclus. (comme toi) tu ne vas pas la porter!
    le (très) positif:
    -excellent travail de la couturière, bravo!
    -excellent choix de couleur du passepoil: parfait avec ton rouge à lèvres!
    le (-) négatif:
    -tout ce que tu peux lui reprocher
    -l’idée de faire de ce modèle une chemise (et pas un pyjama)
    ce que je vois:
    -possibilité de transformation: raccourcir un peu et poser une basque froncée soit avec ce même tissu pâlichon , soit avec un tissu contrastant dans le fuschia
    -la porter ouverte sur un tee-shirt fuschia
    -la porter pour grand nettoyage annuel (mais elle n’est pas très confortable dis-tu!)ou travaux de bricolage…
    -solution extrème: changer le sens de boutonnage et c’est « chéri » qui le mettra(?)
    -de toute façon, c’est une toile (non?) alors, en retenir les leçons
    belle journée
    bises
    Mir

  6. Quand ze serai grande, moi aussi ze poserai du passe-poil avec une belle couleur flashy.
    Mais je n’en suis pas là. Le col de chemise n’est pas au programme pour demain et je suis bien admirative du tien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>